Accueil  >  Vert et Solidaire  >  C'est green

À Wazemmes, Se souvenir des belles choses ramène du bio et du fait-maison dans vos assiettes

Camille Bronchart 4 min de lecture
14 déc. 2019, C'est greenFoodporn

Partager cet article

Partager cet article

Depuis le mois de septembre, il y a un petit nouveau dans la rue Gambetta. C'est le resto Se souvenir des belles choses. Là-bas vous ne trouverez que des bons plats bios et faits-maison : une cuisine aussi bonne pour les papilles que pour la santé.

Se souvenir des belles choses vient peut-être juste de débarquer à Lille, mais Bernadette et Camille, la mère et la fille qui le tiennent, n'en sont pas à leur coup d'essai. Avant, elles avaient déjà leur propre resto, Des merveilles dans la théière, à Villeneuve-d'Ascq. L'aventure y a duré sept ans, à une époque où le bio commençait à peine à émerger : "On avait un beau petit local qui était souvent rempli. Alors on a cherché un endroit un plus grand", expliquent-elles. Et voilà comment elles ont quitté Villeneuve-d'Ascq pour la rue Gambetta.

Avant le début de l'aventure, il y a sept ans, Bernadette et Camille n'avaient jamais mis les pieds dans le monde de la restauration. La mère était déléguée médicale et la fille venait de terminer son master de droit privé en sciences criminelles : "Je me suis rendue compte qu'on peut changer beaucoup de choses dans son corps grâce à une bonne alimentation. Il y a une bonne façon de se nourrir pour garder le cap, sans avoir besoin d'aller à la pharmacie ou chez le docteur", explique Bernadette.

Leur concept est simple. Chez Se souvenir des belles choses, tout est bio, fait-maison et local au max. "Nous sommes très engagées pour la planète. On essaye de faire le maximum à notre échelle. Nous ne faisons nos courses que très localement et on achète que des produits de base, aucun produit transformé. Tout est fait ici." Forcément, quand on est voisin des Halles de Wazemmes, on a le bon spot tout trouvé pour aller faire ses courses localement. "On fait une cuisine simple, mais qui respecte le corps", précise-t-elle.

Déclinaisons de plats

Tous les jours, elles proposent des déclinaisons de plats différents en fonction de ce qu'elles trouvent dans leurs emplettes. On retrouve toujours un burger carné, un burger végé, un ramen qui peut-être décliné en végé, viande ou poisson parfois, et un plat du jour. Par exemple, une rondelle de tomates peut se glisser dans le burger, mais quand il n'y en a plus, ben il n'y en a plus. On passe au prochain légume de saison, en l'occurrence une tranche de potimarron en ce moment. "Rien n'est laissé au hasard, on suit le fil de la saison", explique Bernadette.

D'ailleurs, chez Se souvenir des belles choses, (presque) rien ne se perd non plus. "Quand on peut on n'épluche pas les légumes, et si c'est le cas, on garde les épluchures pour faire autre chose", histoire de limiter un max la quantité de déchets. "On essaye de ne pas faire trop de gaspillage", soulignent-elles.

Comme on ne finit pas son repas sans une p'tite touche sucrée, il y a aussi plein de très bonnes pâtisseries fait maison (big up au moelleux à la pistache). Par contre, on vous prévient, venez le ventre bien vide avant d'aller manger cette bonne cuisine familiale, parce que les portions sont bien généreuses. Et pour accompagner tout ça, les filles proposent une grande variété de thés, et des vins bios. "Mais on va tendre vers des vins natures. En 2020, on n'aura plus que ça. Ce sont des vins qui peuvent bouger avec le temps, des vins vivants quoi", expliquent-elles.

Et pour ceux qui aiment mélanger le sucré-salé, rien de mieux qu'un brunch, bio, ça va sans dire. Ça tombe bien, il y en aura un le dimanche 22 décembre, avec plein de plats qui ont l'air bien chouettos.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=156995329017023&id=111620306887859&__xts__[0]=68.ARAJlcMVkkXfl3Aq1wtCxzLZCu8Pn-FmtO9h6f_GJixXQh3Uip3Eey8gREz8a2poaDVRMhb2fSa2KJvekUjTlLlPPcGzWE7mazMvIyq65J3jmiV04DeL-ZsQvhjCQTOaHdNTPrzNhyY-IlHPX4FsUKntJCdE405hogIQJFIWiK-Qkwn_yqUmcG0644O1-Ph14RxLqq54cD1kWY0Sksnc2Va1iO2Q72c146y4gPAyWgApmv_IfPg36-OIvEgywyxCXsTMZRepJL0wW7u2X1orLmbcg9S5-QRTjCsDOUflj8-AIyEt1oFk1was_BtF2EB4Y3gw1ae8xYuA8Dl2Ke8mJ-4&__tn__=-R

Sachez aussi que si vous êtes dans un rush, tout peut être emporté chez Se souvenir des belles choses. Quand on vous dit tout, on ne vous parle pas que de la bouffe. "Tout s'achète : la nourriture, le vin, le thé, la déco, les meubles...", s'amuse Camille. Donc vous pouvez faire vos réserves.

Le resto est situé au 375 rue Gambetta et il est ouvert du mardi au samedi de midi à 15 heures, et aussi les jeudi et vendredi de 18 heures à 22 heures. Côté plat, comptez entre 15 et 20€, en moyenne, pour de grosses portions. En attendant de tester IRL, pour baver sur la bonne cuisine saine et familiale, c'est sur Facebook.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


Mi-mars à Wazemmes, venez donner ou récupérer gratos des objets

Lola Pierkot, 1 min de lecture
21 fév. 2024 Vert et Solidaire C'est green


L'Université de Lille organise en mars deux semaines d'events autour des transitions

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
21 fév. 2024 C'est green


article écrit
par Camille Bronchart

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact