Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Brasseries

Drink Watch, le nouveau capuchon anti-drogue des soirées lilloises

Aurore Garot 2 min de lecture
19 déc. 2019, BrasseriesNight Night

Partager cet article

Partager cet article

Hormis la gueule de bois du lendemain, le problème numéro un des soirées, c'est les gens mal-intentionnés qui veulent mettre du GHB dans votre verre. Pour éviter que votre nuit ne finisse en cauchemar, deux Lillois ont créé un capuchon protecteur à mettre sur votre godet. C'est écolo, c'est gratuit et ça sera dispo en ville dès 2020.

Francis et Antoine sont père et fils et ont tous deux travaillé dans le monde de la nuit : le premier avait un bar, le second était DJ et organisateur de soirées. Il y a deux ans, ils ont constaté une augmentation du nombre d'agressions et de vols dans les spots où il faisait bon faire la fête. Beaucoup avaient pour point commun l'usage de drogues sédatives type GHB.

Avec son père, le trentenaire pense alors à une protection à mettre sur son verre. "On a vu qu'il y avait des solutions pour vérifier la présence de drogue dans son verre comme le vernis ou la paille qui change de couleur, mais peu de solutions qui soient préventives, explique Antoine. Aux États-Unis, deux New-Yorkaises ont inventé ce principe de capuchon, sauf qu'ils sont bon à jeter après la première utilisation et l'achat est à la charge des consommateurs".

Ici, celui qu'ont imaginé Antoine et Francis est réutilisable, adaptable à tout type de verre, de la coupe de champagne à la chope, en passant par la canette, et surtout, ce n'est pas vous mais les bars et clubs qui les achètent. "Ce sont eux qui sont responsables si quelqu'un se fait droguer dans leur établissement. C'est donc un moyen pour eux de se protéger en plus de protéger leurs clients."

Mode d'emploi

Le principe est plutôt easy. Vous demandez votre capuchon au bar, et quand vous allez danser, verre à la main ou verre sur la table, vous placez le capuchon dessus. Non seulement vous n'en mettez plus partout sur la piste en voulant faire les fifous, mais en plus, si quelqu'un veut glisser quelque chose dans votre verre quand vous le quittez des yeux deux minutes, il ne pourra plus le faire sans galérer et sans se faire choper rapidement.

En revanche, vous, vous pourrez toujours boire, grâce à la petite tétine du capuchon en silicone alimentaire, garanti zéro toxine et produit dans la région. Si vous n'aimez pas boire à la tétine, vous pouvez toujours y mettre une paille (en inox c'est le top of course).

Et pour rester dans son objectif éco-friendly, Antoine a même pensé au recyclage des capuchons, en plaçant des corbeilles dans tous les bars équipés pour les récupérer. "Les clients peuvent l'emporter avec eux ou le mettre dans la corbeille. Pareil lorsqu'il est usé." Il ne vous reste plus qu'une chose à faire : passer une bonne soirée en bougeant votre body sur Rasputin.

Les capuchons Drink Watch seront disponibles dès 2020 et fournis par les futurs lieux partenaires sur demande. Pour plus d'infos, rendez-vous sur la page Facebook ou sur Instagram.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


42 bières des Hauts-de-France sont médaillées au salon de l'Agriculture cette année

Aurore Garot, 3 min de lecture
27 fév. 2024 Brasseries


Au printemps, la micro-brasserie Brewbaix ouvre sa taproom à Roubaix

Aurore Garot, 3 min de lecture
31 jan. 2024 Brasseries Bars


Chez Ronny : le nouvel estaminet du Vieux-Lille

Lola Pierkot, 3 min de lecture
13 jan. 2024 Bouffe & Godet(s) Brasseries


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact