Accueil  >  Vert et Solidaire  >  C'est green

Bis Repetita, le repaire vintage du Secours Populaire de Lomme

Camille Bronchart 5 min de lecture
17 fév. 2020, C'est green

Partager cet article

Partager cet article

Depuis la fin du mois de janvier, la recyclerie lommoise du Secours Populaire a son propre espace vintage, en plus de son espace fripes. Ça fait deux fois plus de fringues à shopper pour les amateurs de seconde main.

Avec l'industrie textile qui est la deuxième industrie la plus polluante au monde derrière celle du pétrole, de plus en plus, les consommateurs essayent de faire gaffe à ce qu'ils achètent et à comment ils dépensent leur argent. Autant dire que les boutiques de seconde main se multiplient vitesse grand V et que les fripes et le vintage ont une longue vie devant eux.

"Au Secours Populaire de Lomme, ça fait plus de trente ans qu'on fait dans la seconde-main", explique Muriel Sergheraert, qui y est bénévole depuis plus de dix ans. Mais, depuis la fin janvier, le la recyclerie lommoise accueille une nouvelle boutique : Bis Repetita. Dans cet espace, on peut retrouver des vêtements vintage, qui ont une histoire : "Ici, on privilégie les vêtements en parfait état, qui ont au moins 15 à 20 ans. Sinon, ce n'est pas du vintage, c'est de la fripe. Il faut différencier les deux", insiste Muriel. Comprenez-donc que si vous retrouvez une blouse Camaïeu d'il y a trois ans, ce n'est pas du vintage, mais de la fripe.

D'ailleurs, la fripe, le secours populaire connaît bien, parce qu'ils ont tout un espace dédié à ça au rez-de-chaussé de la ressourcerie. "Les prix de la friperie sont moins chers que pour le vintage, autour d'un euro pour un tee-shirt. On voulait vraiment que ça soit accessible à tous. On sait que certaines personnes ont les moyens de mettre plus, mais pour d'autres, ce n'est pas possible." L'idée, avec l'espace fripes, c'est de lutter contre la précarité vestimentaire, pour que tout le monde puisse s'habiller à moindre coût.

Lieu financé par le budget participatif

Revenons-en à notre vintage. Bis Repetita a son propre espace. Le lieu est situé en mezzanine : il a été financé par la ville de Lille en partie lors de la première édition du budget participatif. Ça permet d'avoir pas mal de places pour ranger toutes les petites pépites vintage : chemises, jupes, robes, vestes en cuir, sacs à main, ceintures et même accessoires, le tout toujours à des prix qui feront plaisir à votre porte-monnaie. Comptez, en moyenne entre 3 et 5€ par pièce, sauf pour les manteaux ou vestes en cuir qui coûtent (naturellement) plus cher.

La mezzanine n'a d'ailleurs pas dit son dernier mot. En plus de cet espace vintage, les équipes du Secours Populaire lommois sont en train d'installer un petit espace où des ateliers comme customisation, transformation de jeans en tote bag, ou point de couture auront très bientôt lieu.

Tant que vous êtes là, pourquoi ne pas en profiter pour chiner des meubles qui ont déjà eu une vie ? Parce que la ressourcerie de Lomme est un espèce de lieu hybride qui rassemble trois espaces en un même lieu :

  • Le Bio-Logis, qui accueille une friperie, de la déco, du mobilier... pour faire des achats pour la maison à prix tout mini tout en faisant une bonne action.
  • La Boutik Pop, un espace qui propose des produits neufs (vêtements, produits d'entretien, chaussures...) à de petits prix pour les personnes qui sont dans le besoin et détentrices d'un Pass solidarité.
  • Bis Repetita, la nouvelle boutique dédiée au vintage.

"On est très content de se dire qu'ici on rassemble toutes les classes sociales. Il y a des familles dans le besoin et des gens du quartier qui ont plus les moyens. Ça permet aussi aux personnes en précarité de ne pas se sentir stigmatisées, en se rendant compte que leurs voisins aussi viennent ici. On est très fier d'avoir réussi à créer de la mixité sociale ici", raconte Muriel.

Combo de bonnes actions

Le must dans tout ça, c'est que quand vous achetez des choses dans la ressourcerie du Secours Populaire lommois, vous faites une bonne action. Tout cet argent permet de rémunérer huit personnes et de financer les actions de l'asso, qui a pas mal de chats à fouetter. Une belle manière de remplir son placard de fringues (un peu) meilleures pour l'environnement, tout en faisant une bonne action et en faisant plaisir à son banquier. On part sur un combo de trois bonnes raisons d'y aller, là, non ?

Si vous n'avez pas envie de remplir votre placard mais bien de le vider, vous pouvez aussi ramener les petites pépites (propres et en bon état) que vous ne portez plus : elles seront peut-être revendues chez Bis Repetita ou dans la friperie du Bio-Logis. Et si elles ne trouvent pas preneur, don't worry, elles ne seront pas gâchées, elles iront rejoindre le Relais.

Bis Repetita se trouve au 183 rue Anatole France à Lomme. La boutique a une page Facebook et le Secours Populaire de Lomme en a une aussi. La ressourcerie est ouverte du mardi au samedi de 10 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 18 heures. Si vous voulez faire chauffer la carte bleue, oubliez. Les paiements se font par espèce ou en chèque.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


L'appli Wepost permet de réduire le prix de vos billets de train en livrant des colis

Aurore Garot, 3 min de lecture
10 avr. 2024 Transports C'est green


Ce week-end, la vente vintage XXL de Troc.com revient à 10 minutes de Lille

Aurore Garot, 2 min de lecture
09 avr. 2024 Staïle C'est green


Les bennes à biodéchets débarquent à Lille

Lola Pierkot, 2 min de lecture
06 avr. 2024 Vert et Solidaire C'est green


article écrit
par Camille Bronchart

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact