Accueil  >  Sueur

Le Busabiclou tourne dans la métropole pour réparer les vieux vélos

Allison Blomme 0 min de lecture
10 juil. 2020, Sueur

Partager cet article

Partager cet article

Pour réparer son vélo, d'habitude, vous allez chez le réparateur. Logique. Et si l'atelier de réparation venait à vous ? C'est la folle idée derrière le Busabiclou, un bus roulant au gaz naturel, qui s'arrête dans les villes de la métropole lilloise pour réparer gratuitement les vélos cassés. Tout est parti d'un constat d'André Decoster, le président et fondateur de l'association du Busabiclou, il y a quelques années. En juin 2017, l'amateur de vélos remarque que les ateliers de réparation disparaissent peu à peu. "À Roubaix, il n'y en avait plus aucun", déplore André Decoster. Or la demande pour les vélos commence à augmenter. Ni une, ni deux, il récupère un vieux bus à Nantes, le collectif Renart lui offre une seconde vie avec l'aide de ses bombes aérosol et le voilà parti sur les routes du Paris-Roubaix en avril 2018. Depuis, il parcourt celles de la métropole. Il fait sa tournée au gré des municipalités qui l'invitent, et roule surtout sur Roubaix, Tourcoing et Mons-en-Barœul. Un deuxième bus, pour le symbole, reste garé à l'atelier 11 rue du stand de tir à Roubaix. Dans cette histoire, le héros, c'est vous aussi. Car si des salariés et bénévoles sont présents pour réparer le vélo, ils sont également là pour vous aider à le faire. Après le confinement, les mesures de sécurité impliquent de ne plus toucher aux outils, mais vous êtes toujours invités à écouter les conseils de l'équipe. De ce fait, vous ne payez rien, sauf les pièces de rechange si la réparation les nécessite. "Nous allons au devant des citoyens pour réparer les vélos, avant tout par geste écologique, indique André Decoster. Le recyclage et la réparation des vélos fait que les pièces ne finissent pas à la décharge. C'est une bonne action pour la planète." Le busabiclou répare les vélos dans la métropole lilloise Et ce n'est pas fini. Depuis le lancement du plan de financement de l'État, le coup de pouce vélo, l'association tourne à plein régime. Le Busabiclou accepte les dons de vélos de la part des particuliers et professionnels. L'équipe récupère les pièces pour réparer les autres vélos ou les remet à neuf pour les revendre à petit prix durant leurs arrêts dans la métropole lilloise. Le local, 11 rue du stand de tir à Roubaix est ouvert au public du jeudi au vendredi de 10 heures à 17 heures, et le samedi de 9 heures 30 à 13 heures. Les arrêts de la tournée du Busabiclou sont indiqués sur le site et la page Facebook de l'association.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Transports, animations : ce qui est prévu à Lille pour ce week-end de 6 Nations

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
20 fév. 2024 Sueur


Mi-février, venez faire du yoga au Musée d'Histoire Naturelle de Lille

Aurore Garot, 1 min de lecture
05 fév. 2024 Sueur WTF


Le Bike & Run de la Citadelle de Lille est de retour le 18 février

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
31 jan. 2024 Sueur


article écrit
par Allison Blomme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact