Accueil  >  On sort ?  >  Festival

Report en 2021 ou maintien : le flou persiste sur les events culturels de septembre

Allison Blomme 0 min de lecture
21 août 2020, Festival

Partager cet article

Partager cet article

Vous vous souvenez quand on regardait les événements de la belle saison être reportés les uns après les autres et qu'on se consolait en se disant "Allez, on se rattrapera en septembre !" Et bah... pas forcément. Même si la rentrée est encore bien fournie en festivals et events culturels, certains organisateurs commencent à se faire une raison et à annuler leur report automnal. On fait le point.  Touquet Music Beach, la Bonne Aventure, le Strawberry et là, vendredi dernier, le Coda. Quatre festoches qui devaient se tenir ces prochaines semaines et qui ont dû annoncer leur annulation/report pour l'année prochaine. Aucune décision préfectorale n'est venue les forcer à le faire. En réalité, c'est même l'absence d'annonces de la part des autorités qui ont poussé la majorité des organisateurs à devoir prendre la décision par eux-mêmes. "On a eu un regain d'optimisme début juin, raconte Kévin des Bains De Minuit Productions en charge de l'organisation du Strawberry Festival qui avait été reporté les 18 et 19 septembre prochains. Mais on attendait des annonces pour la mi-juillet du Ministère de la Culture qui ne sont jamais venues. À deux mois de l'event, c'est difficilement gérable pour nous : les artistes attendent, les partenaires aussi et niveau organisation, on se retrouve en août sans aucune visibilité avec toujours cette règle du concert assis". Par peur de ne pas s'y retrouver économiquement ou de ternir l'ambiance festive qu'a su créer le festival les années précédentes, le report pour 2021 a été décidé par les membres de l'orga'. À contre cœur bien entendu. Même scénario pour le Coda Festival qui se tient chaque année à l'aérodrome de Bondues. Benjamin Vanhove, responsable de la com' du festival, rejoint Kévin : "On voulait maintenir le festival, car on se donne le rôle social de soutenir les artistes, qui sont dans la galère. Mais au vu des mesures actuelles qui s'alourdissent, et le manque de visibilité, on a décidé de reporter l'édition en 2021." De son côté, dans un communiqué paru sur ses réseaux, le TMBF (28 et 29 août) n'a pas mâché ses mots envers la préfecture du Pas-de-Calais qui ne lui a offert selon lui "qu'un mur de silence". Port du masque, personnel pour checker la distanciation sociale, gel hydroalcoolique à profusion, jauge réduite, prog' 100% française voire locale... Ils sont nombreux à faire savoir qu'ils se plieront aux mesures sanitaires qu'on leur imposera. Mais encore faut-il les connaître pour les mettre en place. D'après la préfecture du Nord, les règles sont d'obliger au port du masque quand l'événement a lieu dans une zone où il est obligatoire et la jauge d'entrée maximale est de 5000 personnes. Au delà, il faut lui envoyer une dérogation. La municipalité de Lille indique, de son côté, que la décision reste quoi qu'il arrive entre les mains de la préfecture et de l'État.

Et les autres ?

Même avec ces premiers reports (qu'on espère les derniers of course) et l'annulation de la Braderie de Lille (5 et 6 septembre), le calendrier de septembre reste encore très chargé, événementiellement parlant. Sur le papier, le Festival International du Court-Métrage ou CinéComédies pourraient se maintenir puisqu'ils pourront se dérouler en jauge restreinte et assis. Ça s'avère un brin plus compliqué pour la Pride (reportée au 26 septembre) ou les rassemblements musicaux comme le Jardin Electronique (11-13 septembre) ou Wazemmes l'Accordéon (12-27 septembre) qui attendent encore d'en savoir plus sur les mesures sanitaires qu'ils devront appliquer. Pour le moment, ces deux festivals sont officiellement maintenus et l'équipe du Jardin Electronique se fait rassurante sur Facebook. La semaine prochaine devrait être plus riche en renseignements pour ces organisateurs. Le retour de vacances et la préparation de la rentrée devraient permettre de faire un nouveau point d'étape dans la situation épidémique et donc de faire valoir de nouvelles mesures. Car au delà d'une augmentation des contaminations du virus sur le secteur, c'est bien le manque de visibilité et de clarté sur leur orga' qui ont la peau des events de septembre pour le moment.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le festival de BD Au temps Buller revient ce week-end à Lambersart

Aurore Garot, 3 min de lecture
09 avr. 2024 Festival Culturons-nous


Fin avril, le festival de la Nuit Japonaise revient en version XXL à Garage

Lola Pierkot, 3 min de lecture
08 avr. 2024 On sort ? Festival


Monique, Wazemmes, le bar et le Bal du Cheval Blanc : la grande histoire d'amour

Aurore Garot, 3 min de lecture
08 avr. 2024 Festival On sort ?


article écrit
par Allison Blomme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact