Accueil  >  Culturons-nous

L'art en quarantaine s'expose aux Beaux-Arts jusque fin novembre

Justine Pluchard 0 min de lecture
02 oct. 2020, Culturons-nous

Partager cet article

Partager cet article

Vous vous souvenez du challenge #TussenKunstEnQuarantaine ? C'était ce défi lancé fin mars depuis les Pays-Bas et repris par une foule de musées pour continuer à faire vivre l'art malgré le confinement. Le Palais des Beaux-Arts de Lille s'y était mis aussi et met une cinquantaine de ces œuvres confinées à l'honneur jusqu'au 30 novembre. Un vieux drap, quelques rouleaux de papier toilette, des peluches ou encore une baignoire. Voilà le genre d'objets et accessoires dont se sont servis les nouveaux artistes révélés pendant le confinement de 2020. Recréer une œuvre iconique d'un musée avec les moyens du bord a été pour certains une manière de ne pas sombrer dans l'ennui profond de cette quarantaine. Mais aussi de révéler toute leur créativité et leur talent. A Lille, les Beaux-Arts avaient bien bossé sur leur site internet pour proposer en ligne une foule de leurs œuvres à reproduire à la maison entre deux sorties avec attestation. "Au total, on en a reçu plus de 80, explique Florence Raymond, attachée de conservation du musée. Il y en a eu des quatre coins de l'Europe et même au-delà. Et ça va de l'interprétation artistique voire lyrique à celle qui va plutôt aller vers l'humour et le cynisme." Il devenait clair pour l'équipe qu'il fallait faire quelque chose autour de ce challenge qui marque aussi un moment historique pour le musée qui a dû lui aussi se confiner. "On est le premier d'Europe à intégrer ces interprétations dans notre collection, annonce Florence Raymond. On a en exposé une cinquantaine ici et on continue de rassembler toutes sortes d'informations sur leurs créateurs, leur choix du tableau et comment ils ont composé leur œuvres pour en garder une trace dans nos archives." En attendant de savoir ce que diront nos descendant.e.s dans quelques dizaines d'années quand on leur parlera du "Grand Confinement" de 2020, vous pouvez partir en quête de la cinquantaine d'œuvres confinées à travers les galeries du musée jusque fin novembre. Un "jeu de l'œil" a été créé pour l'occas' pour vous aider à les repérer au fil des galeries. https://www.instagram.com/p/CFcH34hhWRK/ Il n'y a rien à débourser en plus du prix d'entrée du musée pour les admirer. N'oubliez pas d'ailleurs que les musées lillois sont gratuits pour les Lillois, Hellemmois et Lommois tous les dimanches.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


La librairie Godon déstocke ses livres anciens à moitié prix dans le Vieux-Lille

Aurore Garot, 1 min de lecture
13 avr. 2024 Culturons-nous


Le festival de BD Au temps Buller revient ce week-end à Lambersart

Aurore Garot, 3 min de lecture
09 avr. 2024 Festival Culturons-nous


Le théâtre du Nord fait son dernier aftershow de la saison en mode italo-disco

Aurore Garot, 2 min de lecture
19 mars 2024 Night Night Culturons-nous


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact