Accueil  >  La vie quot'  >  Dans la rue

Pour Noël, la ville va (quand même) revêtir des habits de fête

Lucie Delorme 2 min de lecture
25 nov. 2020, Dans la rue

Partager cet article

Partager cet article

Ce n'est donc pas trop la meilleure période pour penser grosse bamboule, festin de réveillon pour quinze personnes et séances de shopping avec toute la famille pour trouver le cadeau à trois balles qui plaira à Tatie Gertrude. Mais la ville a quand même prévu de donner à Lille des couleurs d'hiver.

"Malgré le climat anxiogène, il faut qu'on retrouve un sentiment de gaieté en ville", démarre Martine Aubry lors de sa conférence de presse sur les fêtes de fin d'année à Lille. Il faut dire que les commerces, bars et restos fermés depuis un mois n'ont pas pu appliquer le traditionnel baume de chaleur aux Lillois.e.s en cet automne morose. Mais la période qui arrive s'annonce meilleure, assure la maire. Déjà parce que les commerces vont pouvoir rouvrir dès ce samedi. "Ils ont aussi l'autorisation d'ouvrir ce dimanche de novembre, et les trois premiers de décembre", poursuit l'édile.

Ensuite parce que les traditionnelles illuminations prendront vie dès ce samedi à 17 heures dans tous les quartiers. Et que de la musique sera diffusée sur la Grand-Place, place du Théâtre, à Rihour, rue du Faubourg de Roubaix à Saint-Maurice ou encore place Degeyter à Fives. Martine Aubry a aussi annoncé des sapins dans les quartiers et des vitrines de commerçants décorées aux frais de la mairie.

Grande roue ? Déesse épineuse ?

Mais le sujet principal qui nous occupe ici, c'est bien la question de la grande roue sur la Grand-Place. "Nous ne l'aurons sans doute pas cette année, mais nous gardons espoir, assure Martine Aubry. J'ai encore travaillé sur le sujet avec la préfecture ce matin. Nous devons attendre le décret d'application qui entrera en vigueur vendredi à minuit." Le truc, c'est que la grande roue est une animation foraine et non un classique commerce, et risque fort de ne pas pouvoir s'installer cette année.

Si elle le peut, le protocole sanitaire sera impeccable, assure la maire de Lille : "Les nacelles seront nettoyées entre deux passages, il ne doit rien avoir autour de la grande roue, c'est super sécurisé."

Si l'animation phare de cette période ne peut pas s'installer, la ville a travaillé à un plan de secours, à base de Déesse-sapin-de-Noël. C'est Art.M (à qui on doit entre autres le N.A.M.E. Festival), qui s'est occupé de relooker la Déesse de Lille en allégorie de la forêt : elle portera une jupe de branches de conifères, et sa fontaine sera remplie de sapins.

Dans le même délire, Art.M est en train de construire douze sapins en matériaux de récup' et les disséminera dans les commerces de Lille. Un jeu concours - retrouvez les douze sapins - sera organisé, avec des cadeaux des commerçants à la clé.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Les travaux sur la friche Saint-Sauveur ont démarré

Aurore Garot, 4 min de lecture
12 fév. 2024 Dans la rue


Des travaux vont impacter la circulation rue du Molinel dès ce lundi

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
10 fév. 2024 Transports Dans la rue


Le quatrième budget participatif de Lille est lancé (et on attend vos projets)

Aurore Garot, 3 min de lecture
03 fév. 2024 Dans la rue Chiant mais important


article écrit
par Lucie Delorme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact