Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Brasseries

Pour continuer de mousser, la brasserie Gobrecht lance un crowdfunding

Lucie Delorme 2 min de lecture
11 déc. 2020, Brasseries

Partager cet article

Partager cet article

C'est un problème qui cache une bonne nouvelle : la demande pour la gamme Lil de la brasserie Gobrecht est tellement grande que son fondateur, Antoine Gobrecht, n'a plus assez de temps ni de cuves pour brasser sa gamme 104. Vous pouvez l'aider à financer deux fermenteurs supplémentaires.

Au téléphone, on sent Antoine content, mais débordé. Lorsqu'il a repris la brasserie Lil, dans le quartier Saint-Sauveur, en mars dernier, il ne pouvait pas prévoir l'année de fou qu'il vivrait. "On n'a pas vraiment senti le premier confinement", avoue le brasseur. Il faut dire qu'il a eu l'intelligence de mettre le paquet sur sa gamme Lil, destinée à la vente en grandes et moyennes surfaces. La bière existait déjà, mais il a décidé d'en changer la recette et l'étiquette, histoire de se l'approprier pleinement. Une réussite quasi immédiate.

"On a beaucoup de demandes, ça marche fort. J'ai dû stopper la production de gamme 104 pour répondre aux commandes." Il faut dire que ses trois déclinaisons (Blonde, IPA et Triple) sont, en goût, plus que sympathiques (mention spéciale à l'IPA, si singulière, si vous voulez tout savoir). Le truc, c'est que sa 104, réservée aux cavistes et aux bars, est sa gamme signature et qu'il y tient du coup beaucoup. Et on le comprend : la pale ale comme l'IPA et la triple sont des breuvages fameux.

Deux fermenteurs

Pour relancer cette gamme, Antoine a donc besoin de deux nouveaux fermenteurs. Le truc, c'est qu'en mars, "on a déjà demandé un très gros financement à la banque", raconte-t-il. Chaud de retourner voir le banquier, neuf mois après, pour demander un prêt. L'idée est donc de lancer une campagne de financement participatif. Chaque fermenteur coûte dans les 10 000 euros. "Si on arrive à les avoir pour mi-février, ce sera top. Là, on a zéro stock de 104. Ça nous permettra aussi de refaire quelques éphémères."

En contrepartie, les participants à ce projet recevront des lots plutôt sympas, comme de la bière, des goodies, ou encore des sessions de brassage pour les plus généreux.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


La brasserie Fives Cail ouvre sa taproom avec un panel de nouvelles bières artisanales

Aurore Garot, 4 min de lecture
14 juin 2024 Brasseries Bars


La brasserie Cambier fête ses 10 ans avec quatre jours d'events à Croix

Aurore Garot, 2 min de lecture
11 juin 2024 Brasseries On sort ?


La cave sans alcool Sanzalc a ouvert ses portes à Lille

Aurore Garot, 4 min de lecture
08 juin 2024 Brasseries


article écrit
par Lucie Delorme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact