Accueil  >  Sueur

Un club de sports urbains 2.0 va ouvrir ses portes et ses courts Porte de Valenciennes

Justine Pluchard 4 min de lecture
08 jan. 2021, Sueur

Partager cet article

Partager cet article

Les amoureux.ses du squash et du badminton vont pouvoir s'échauffer la raquette : le LIL est quasi prêt à ouvrir pour les accueillir avec ses onze courts. Mais aussi son club house connecté avec des télés pour venir y mater les tournois sportifs un godet dans la main et une raquette dans l'autre. Et pas besoin de sortir de Lille, c'est juste en face du métro Porte de Valenciennes.

"C'est un club tout neuf mais avec beaucoup d'expérience derrière", annonce tout sourire Jean-François Niciejewski, l'un des trois associés du LIL. Normal, c'est lui aussi qui gère le Wam de Wambrechies depuis près de 14 ans. Du coup, non seulement il a de la bouteille dans le métier, mais il sait aussi exactement les erreurs à ne pas faire pour contenter les sportif.ve.s lillois.es.

"Clairement, la pratique du sport et des loisirs en général a bien changé, explique-t-il. On peut aller se faire un squash avec des potes comme un ciné ou un escape game en fait. Et avec l'essor du télétravail, on s'est dit que ça ne servait finalement plus à rien de dissocier jouer, manger et bosser." Voilà. Tout est dit en fait.

Métro - Boulot - Squash

Au LIL, vous pourrez venir faire une partie de squash, avec un pote ou toute la bande. Mais aussi venir manger un bout le midi, après un match ou juste comme ça, grâce à Garden Food qui s'installe sur place. Ou venir bosser avec votre ordi dans le club house avant que vos ami.e.s ne vous rejoignent pour mater Rolland Garros qui y sera retransmis. Il y a même une terrasse pour les beaux jours.

Dites vous que même si vous détestez jouer au squash ou au bad', vous pourriez bien vous y retrouver un jour un godet à la main, pour venir supporter des potes qui s'y organisent un mini tournoi. Les associés du LIL n'ont rien laissé au hasard : il y a des tireuses à bière, mais surtout une passerelle en hauteur qui longe les sept courts de squash pour une vue imprenable.

"On a aussi pensé à mettre des bornes wifi aux quatre coins du lieu", ajoute Jean-François en nous faisant visiter les quelques 2450m² du complexe. Côté vestiaires, on retrouve des douches collectives et individuelles selon ce que les adeptes préfèrent. "Le maître mot, de toute façon, c'est la flexibilité."

Abo, recharge ou apparition

Ça signifie que pour ceux et celles qui sont des accros de la raquette, il y aura bien évidemment les abonnements traditionnels (à 270€ l'année en heures creuses et 540€ l'année en heures pleines). Mais pour les autres, vous pourrez juste venir pour le seul match de bad' de votre vie (10€ le créneau) en pouvant même louer (ou acheter) le matos sur place.

Vous pourrez aussi acheter des "recharges" à 75 ou 150€ qui vous permettront de payer moins cher vos séances (autour de 8€) et d'en faire profiter vos potes, vu qu'elles ne sont pas nominatives comme un abonnement. "On voit ça tout le temps au club de Wambrechies : quelqu'un ramène un pote, lui paye la séance moins chère sur sa recharge et l'autre va lui payer sa tournée à la fin au club house", raconte Jean-François. On ne sait pas vous, mais cette situation nous parle.

Et pour ceux qui se demandent pourquoi il n'y a pas de court de padel comme au Wam, c'est tout simplement parce que le padel demande beaucoup, beaucoup de m²... et que ces derniers restent compliqués à trouver et à rentabiliser à Lille.

Dans les starting blocks

Avec ses deux autres associés, Eric et Charles, Jean-Fraçois croit dur comme fer à ce concept de club de sportif dans Lille intra-muros. "Le seul souci, c'est qu'on ne sait juste pas quand on pourra ouvrir..." Car tout est quasi prêt et le lieu pourra ouvrir pour les vacances de février, mais ce sera uniquement pour les enfants tant que le gouvernement n'aura pas assoupli les restrictions autour des salles de sport.

Mais dès que le feu vert sera donné, le LIL sera ouvert tous les jours de 9 heures à 22h30 et il est même prévu d'offrir des séances découverte à 6€ pour le démarrage. Côté transports, il y a un parking payant (qui n'appartient pas au LIL) mais surtout un parking à vélo gratuit et le métro Porte de Valenciennes, genre juste en face. De quoi s'échauffer en y allant en fait.

Le LIL se trouve juste au 81 rue Georges Clemenceau et a une page Facebook où son ouverture officielle sera annoncée.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Transports, animations : ce qui est prévu à Lille pour ce week-end de 6 Nations

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
20 fév. 2024 Sueur


Mi-février, venez faire du yoga au Musée d'Histoire Naturelle de Lille

Aurore Garot, 1 min de lecture
05 fév. 2024 Sueur WTF


Le Bike & Run de la Citadelle de Lille est de retour le 18 février

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
31 jan. 2024 Sueur


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact