Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

Une grande crêperie rennaise a posé ses recettes bretonnes dans le Vieux-Lille

Justine Pluchard 3 min de lecture
30 jan. 2021, Foodporn

Partager cet article

Partager cet article

Il n'y aura jamais assez de crêperies à Lille, qu'on se le dise. Encore moins si ce sont carrément de vrais gens de l'Ouest qui débarquent avec leurs galettes aux deux sarrasins et leur gamme de cidres. Après Rennes et la Réunion, c'est Lille qui va avoir droit cette année à l'ouverture de sa crêperie Saint-Georges rue Masurel.

Un Lillois qui bossait à Rennes, une visite de local ratée et un apéro dans le Vieux-Lille. Voilà comment Olivier Kozyk s'est retrouvé à bricoler dans l'ancien restaurant italien Fuxia, dans l'angle de la rue Masurel. Crêpier depuis qu'il a l'âge de bosser et déjà patron de plusieurs crêperie avec sa femme, ce quinqua rennais est tombé autant amoureux de la ville que du lieu qu'il est en train de rénover et d'aménager.

"J'adore les challenge et chaque ouverture en est un nouveau", explique-t-il entre deux séances de bricolage sur place. Vous ne le verrez pas souvent derrière le comptoir de la crêperie Saint-Georges de Lille. Car s'il est ici, c'est parce que deux anciens gérants d'une boite de nuit rennaise, Alexandre et Dominique, lui ont proposé d'ouvrir ici et de gérer l'établissement pour lui. "Alexandre est lillois en fait, confie Olivier. Il aime ma cuisine et mon concept, du coup le feeling est passé et on était parti pour l'aventure."

A la fin de l'été 2020, toute la petite troupe débarque pour 24 heures avec pour objectif de visiter l'Alcide. "Et puis non en fait, ça ne l'a pas fait. Alors Alexandre nous a proposé une petite visite de la ville avec apéro du côté de la Treille." Là, vous vous en doutez, Olivier remarque le panneau à louer du local de la rue Masurel. Il appelle le proprio, visite les locaux le lendemain quelques minutes avant de prendre le train du retour et c'est le coup de foudre.

Loin du cliché

Depuis décembre, le crêpier passe pas mal de temps à transformer l'endroit. "C'était abandonné depuis 1 an et demi donc il y avait pas mal de trucs à faire. Mais là on est dans l'aménagement des dernières semaines." Verrière et grands luminaires au plafond, tapisserie tendance et colorée aux murs, moquette grise au sol, clairement on est loin du cliché breton avec les assiettes bretonnes accrochées aux murs. "On est atypique dans le sens où je suis crêpier et je le revendique haut et fort. Mais les bolées de cidre partout ou les bols bretons en déco, ce n'est pas mon truc."

Pareil pour ce qu'il y a dans les assiettes. Ce sont des crêpes, bien évidemment, mais Olivier est un amoureux de la gastronomie qui ne se limite pas à faire "de l'assemblage" sur ses galettes. "On garde forcément la crêpe jambon/œufs/fromage au menu mais on va aussi plus loin avec un cuistot en cuisine qui travaille avec des produits frais et de vraies recettes réfléchies avec du foie gras par exemple ou du magret de canard."

Au total, il y aura quelques 35 galettes à la carte, sans compter celles que les client.e.s pourront composer iels-mêmes et la galette du mois qui suit les saisons. Ça va grosso modo d'une petite dizaine d'euros à 19€ pour la plus chère du menu. Pas mal de produits viendront directement de la région de Rennes (genre la farine de sarrazin et les cidres). Au total, il y aura 100 places assises dans différentes salles décorées différemment.

Le jour (béni) où les restos pourront (enfin) rouvrir, Olivier attendra 15 jours pour le faire officiellement, le temps pour lui de former son équipe lilloise. Equipe qui n'est d'ailleurs pas encore complète (on dit ça, on dit rien).

La Crêperie Saint-Georges, ce sera donc au 19 Rue Bartholomé-Masurel, à deux pas de la Treille, dans le Vieux-Lille. Elle sera ouverte midi et soir du mardi au samedi.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


La brasserie Campion fera saliver le Vieux-Lille dès janvier 2024

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
24 nov. 2023 Foodporn


La brasserie Chez Simone régale désormais la rue du Molinel

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
23 nov. 2023 Foodporn


Début 2024, Lille aura une bédéthèque qui fera aussi salon de thé

Justine Pluchard, 3 min de lecture
20 nov. 2023 Culturons-nous Foodporn


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact