Accueil  >  La vie quot'  >  Dans la rue

Les motos ont 56 nouvelles places de stationnement à Lille

Justine Pluchard 2 min de lecture
11 mai 2021, Dans la rueTransports

Partager cet article

Partager cet article

Depuis 2019, la mairie de Lille a interdit aux motos de stationner sur la Grand-Place. Pour compenser, elle a discuté avec la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) et créé 56 nouvelles places de stationnement dans le centre.

La colère est bien montée chez les motard·e·s il y a deux ans quand la ville de Lille a décrété que les bécanes ne pourraient plus stationner aux abords de la Déesse. Direct, la FFMC du Nord avait sollicité un entretien auprès de l'élu qui gère les mobilités et les stationnements, Jacques Richir. L'objectif : trouver une alternative satisfaisante à la Grand'Place.

La rencontre a bien eu lieu et, pendant un an, la mairie et la FFMC ont travaillé ensemble à la création de ces nouvelles places de stationnements. "Ce n'était pas le seul dossier dont on voulait parler avec la mairie mais c'est le premier auquel on s'est attaqué, explique Philippe Maussion, coordinateur de la FFMC 59. Et on est satisfaits de ces nouveaux stationnements : ils sont faciles d'accès, toujours dans le centre et en nombre de places, ils compensent bien ceux de la Grand'Place."

On en retrouve :

  • quatre près du croisement Solfé' et rue Natio'
  • dix près de la place Richebé
  • dix boulevard de la Liberté, pas loin de la préfecture
  • douze du côté de Rihour
  • vingt sur le côté d'Euralille pour aller vers Lille-Europe

Près de 200 places au total

Avec ses 26 nouvelles places, "on est près de 200 places de stationnements motos en ville aujourd'hui", comptabilise Jacques Richir. La ville a d'ailleurs mis en ligne une carte les recensant sur son site internet. Garer sa deux-roues sur ces emplacements reste gratuit.

Pour éviter que les places réservées deviennent des parkings à vélos, aucun point d'attache n'y a été installé. La cohabitation mobilités douces et motos fait d'ailleurs partie des sujets que la FFMC voudrait aborder à l'avenir avec la mairie.

"On est souvent les oubliés quand on modifie d'infrastructures alors que ça peut être dangereux par exemple de mettre une bordure en ciment entre piste cyclable et la route. Autant pour les motards que pour les autres usagers de la route d'ailleurs", détaille Philippe Maussion qui aimerait bien que l'avis des motard·e·s soit un peu plus sollicité quand les études débutent.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Les travaux sur la friche Saint-Sauveur ont démarré

Aurore Garot, 4 min de lecture
12 fév. 2024 Dans la rue


Des travaux vont impacter la circulation rue du Molinel dès ce lundi

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
10 fév. 2024 Transports Dans la rue


Le quatrième budget participatif de Lille est lancé (et on attend vos projets)

Aurore Garot, 3 min de lecture
03 fév. 2024 Dans la rue Chiant mais important


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact