Accueil  >  Sueur

Les "coronapistes" de 2020 vont quasiment toutes devenir permanentes

Justine Pluchard 3 min de lecture
22 mai 2021, Sueur

Partager cet article

Partager cet article

En voilà une nouvelle qui va ravir bon nombre de cyclistes de la métropole lilloises : les quelques 34 km de pistes cyclables temporaires mis en place au premier déconfinement sont en passe de rester pour un bout de temps. Après une concertation lancée à l'automne, la MEL a annoncé qu'elle allait les conserver en quasi-totalité.

L'an dernier, Lille, Roubaix, Villeneuve-d'Ascq et d'autres villes de la métropole ont découvert de nouvelles bandes et pistes cyclables au moment du premier déconfinement. La particularité de ces coronapistes : elles étaient marquées au sol avec une belle et vive couleur jaune qui signifiait leur caractère "temporaire".

Mais déjà à ce moment là, on se doutait que "temporaire" pourrait devenir "permanent" à certains endroits. Et c'était plutôt logique puisque les coronapistes ne sont pas apparues à des endroits spécifiques par hasard : en mai 2020, l'ADAV (Association Droit au Vélo) nous avait expliqué que “la quasi totalité de ces bandes étaient déjà des projets qu’on avait proposés auprès des villes et de la MEL." Le déconfinement a juste été un formidable coup d'accélérateur, notamment sur les secteurs où pas mal d'études avaient déjà été lancées.

Plus de 2000 retours

Ce qui a fini de convaincre la MEL de pérenniser les petites nouvelles, c'est une concertation lancée pendant l'automne : "Cette concertation était à destination des usagers pour évaluer ces nouveaux dispositifs et voir s'il fallait faire des ajustement d'aménagement, explique Sébastien Leprêtre, maire de la Madeleine mais aussi vice-président à la MEL chargé des mobilités. On a reçu plus de 2 000 contributions, c'est énorme. On a forcément eu beaucoup de cyclistes mais aussi quelques automobiles, ce qui est une bonne chose. Surtout que ce n'était pas forcément pour demander la suppression de pistes mais plutôt des corrections."

Après un bilan aussi positif, la MEL a donc décidé de rendre permanente la quasi totalité des 34 km de coronapistes en procédant à quelques modifications pour certaines et en les délestant de cette couleur jaune. Des demandes de subventions nationales dans le cadre du plan de relance ont aussi été demandées. A noter que 1/3 des pistes sont concentrées à Lille intra-muros. On vous file la liste à la fin de l'article.

Concernant les futures autres pistes cyclables envisagées (parce que pourquoi s'arrêter là ?), le conseil métropolitain du mois de juin doit justement poser le cadre du nouveau plan de mobilité avec plus de moyens concernant la politique cyclable dans la MEL. Il faudra aussi aborder les points "durs" sur des secteurs où rouler à vélo reste dangereux mais où les aménagements qui pourraient y être faits demandent plus de temps à étudier et aussi à financer. C'est le cas par exemple à Lille pour le boulevard de Lorraine ou le pont de la Porte d'Arras.

La liste des rues concernées par les coronapistes :

Deux pistes sont déjà passées du jaune au blanc cette année :

  • rue Delory à Lille
  • avenue Delory à Roubaix

Pour la suite, on devrait voir du changement avant la fin juin :

  • Lille
    • Boulevard Victor Hugo
    • Rue du Molinel
    • Rue des Déportés, rue Lefebvre, rue du Réduit
    • Pont de Flandres
  • Roubaix
    • Avenue Motte-Salengro
    • Avenue J.B.-Lebas
  • Lambersart
    • Avenue de l’Hippodrome
    • Boulevard de l’Alliance Nord-Ouest
  • Villeneuve d’Ascq
    • Avenue du Pont de Bois

La suite devrait venir au cours du second semestre 2021 quand les études en vue des travaux seront achevées :

  • Lille 
    • Rue de la Bassée
    • Axe Flandres Dubuisson Hoover et Painlevé
    • Pont de Dunkerque
    • Pont Jouhaux
  • Roubaix 
    • Boulevards Gambetta/Leclerc
  • Villeneuve d’Ascq, Lezennes et Hellemmes
    • Boulevard de l’Ouest
  • Saint-André-lez-Lille
  • Lesquin
  • Sainghin-en-Weppes
  • Croix
  • Hem
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Transports, animations : ce qui est prévu à Lille pour ce week-end de 6 Nations

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
20 fév. 2024 Sueur


Mi-février, venez faire du yoga au Musée d'Histoire Naturelle de Lille

Aurore Garot, 1 min de lecture
05 fév. 2024 Sueur WTF


Le Bike & Run de la Citadelle de Lille est de retour le 18 février

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
31 jan. 2024 Sueur


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact