Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

On a testé les burritos fous de la version lilloise de Bocamexa

Lloyd Lefebvre 2 min de lecture
25 juin 2021, Foodporn

Partager cet article

Partager cet article

On vous l'avait annoncé : le restaurant de burritos et quesadillas parisien a débarqué en début de mois à Lille. Il est donc possible de goûter à ces nouveautés, mais en take away ou en livraison uniquement : le resto n'a pas encore de salle pour recevoir sur place. On a testé, et c'est un grand oui.

Pour remettre un peu de contexte : l'histoire Bocamexa est née d'un amour, celui de Julien et d'Alejandra. Ils se sont rencontrés à l'école Paul-Bocuse de Lyon et, à la fin de ses études, Julien a eu l'idée d'importer la cuisine natale de sa femme en France. “En 2007, on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de restauration mexicaine en France, ou très peu. J’ai donc décidé d’ouvrir un restaurant mexicain où la nourriture est saine et faite maison.” explique-t-il.

Le but est de démocratiser la cuisine mexicaine, inscrite depuis 2010 au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le hasard des choses à voulu que le premier restaurant parisien Bocamexa ("la bouche du mexicain") ouvre à la même date. Depuis, six autres ont ouvert dans la capitale et le huitième vient de débarquer à Lille, pour notre plus grand plaisir. Pour fêter son arrivé nous avons goûté deux burritos :

  • Super Luchador : riz mexicain, haricots noirs, poulet mariné façon Pibil, chorizo traditionnel, poivrons au four et oignons rouges, mix de fromage, coriandre fraiche, crème de piment fumé (à 14,50€)
  • Monterrey : riz mexicain, haricots noirs, chorizo traditionnel, pickles de choux rouge, fêta, coriandre fraiche, salsa blanca (à 12,50€)

Le couple ne travaille pas ensemble, mais Alejandra a son mot à dire sur les recettes proposées, et c'est pour le mieux. La recette du Chorizo traditionnel (porc grillé aux épices et chile ancho) vient de sa famille. L'origine des produits et leurs saisonnalités est quelque chose d'important pour Bocamexa, “Les piments viennent du Mexique et les avocats d’Amérique latine. Le reste, ce sont des produits locaux et de saison”, explique Julien.

La qualité des produits est indéniable, c'est savoureux, relevé et ça se sent que c'est fait avec amour. Vous avez la carte détaillée sur UberEats et toutes les infos sur Bocamexa, ici. On allait oublier : un restaurant en dur va sortir de terre à la fin de cette année ou début de l'année prochaine sur Lille, stay tune.

On récapitule, Bocamexa se trouve dans les cuisines de la Kitch’n box au 62, Boulevard De Belfort. Trois façons de commander son morceau de soleil : click and collect (en passant par le site de Bocamexa ou par UberEats), livraison (UberEats) ou aller directement sur place (façon corner).

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Début juin, 16 chefs de renom vont cuisiner à Grand Scène

Aurore Garot, 2 min de lecture
15 avr. 2024 Foodporn


À Lille, la pizzeria Lou ouvre un nouveau spot italo-americain fin mai

Aurore Garot, 2 min de lecture
15 avr. 2024 Foodporn


Fin avril, Mickaël Braure ouvre un Spot de copains en plein air à côté de Rillons

Aurore Garot, 3 min de lecture
11 avr. 2024 Foodporn Bars


article écrit
par Lloyd Lefebvre

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact