Accueil  >  Vert et Solidaire  >  C'est green

Le magasin d'alimentation durable de l'Âne Hilare ouvre ce jeudi à Roubaix

Justine Pluchard 4 min de lecture
17 août 2021, C'est greenFoodporn

Partager cet article

Partager cet article

Chez l'Âne Hilare, on prône une alimentation joyeuse, durable et au juste prix. À partir de jeudi, vous y retrouverez une sélection bien pensée de produits du quotidien mêlant du bio, du zéro déchet, du local, du grec mais surtout du bons sens et de la gourmandise. Le tout à deux pas de la Grand-Place de Roubaix.

Derrière le comptoir de l'Âne Hilare, on retrouve Aline Assimacopoulos, une quinqua joviale de Roubaix, qui a eu envie de créer le magasin qu’elle aurait elle-même voulu arpenter pour ses courses. Voilà plus de deux ans qu'elle bosse sur ce projet de commerce qu'elle ne voulait pas ouvrir ailleurs qu'à Roubaix, sa ville de cœur.

Pour l'épauler, elle peut compter sur son compagnon Christian et son beau-fils Jean-Baptiste mais aussi les nombreux brasseurs, fabricants, grossistes, producteurs et éleveurs qui lui fournissent l'essentiel des produits qu'elle vendra dans son magasin spacieux (175 m²) et coloré de la rue de l'Hospice, à deux pas de la Grand-Place de Roubaix.

Qu'on se le dise, ici il y aura du bio et du vrac mais pas que : Aline n’est pas une adepte du “tout bio” ou encore du “100% zéro déchet”. “Bien entendu, il y en aura pas mal. Mais pour moi, il existe du bio de mauvaise qualité et certains aliments qui ne sont pas encore adaptés au vrac.” Elle préfère donc parler de “durabilité” pour sa boutique dans laquelle elle mise aussi sur le “moins de choix mais plus de qualitatif. Elle a donc sélectionné elle-même des produits dont elle connaît la provenance et qui permettent d'aller à l'essentiel.

Vrac et agriculture paysanne

Pas de silos en plastique pour le coin épicerie sèche en vrac mais près de 80 gros fûts kraft comme on en trouve pas mal en Belgique. "On a rien inventé, je trouve simplement ça plus ergonomique et s'il y a encore du plastique, c'est qu'il est réutilisable et pratique pour le remplissage des fûts", explique la gérante qui a fait aussi appel à un grossiste bio du Nord pour pas mal de produits. Au total, il y aura plus d'une centaine de référence en vrac, que ce soit pour le côté épicerie sèche donc, que pour les biscuits ou l'entretien et le coin cosmétique.

Près de 80% des fruits et légumes seront, eux, issus de l’agriculture paysanne locale“Et au max de saison aussi.” Vous verrez le visage de chacun des producteurs et productrices de ce que vous êtes sur le point d'acheter car Aline a imaginé une signalétique avec plein d’explications aux murs. “Je ne veux pas être un lieu réservé à une élite bobo et initiée à l’alimentation durable, dont je fais moi même partie. Je veux un magasin d’alimentation abordable et accueillant pour chaque Roubaisien.ne qui viendra, qu’il s’y connaisse ou pas dans le bio ou le zéro déchet.

Aline a aussi dans l'idée de faire appliquer "le prix juste" à ces produits. "Il faut que tout le monde touche sa part dans la chaîne : les client·e·s, nous, mais aussi le producteur qu'il soit du coin ou de Grèce."

Produits grecs à foison

De Grèce ? Oui, oui : le nom de famille d’Aline, Assimacopoulos, n'est pas sans rappeler le pays méditerranéen où la Roubaisienne a ses racines. Une sélection de produits de là-bas (huile, fêta, olives…) sera aussi dispo en magasin. Tout comme des plats à emporter du très réputé traiteur Mavrommatis, "une exclusivité sur la métropole lilloise.

Il y aura de quoi remplir son frigo de tarama, de yaourt grec... de quoi faire un bon mezze en buvant du ouzo en somme. Mais pour le tzatzíki, Aline vous filera directement sa recette : "C'est meilleur quand c'est fait directement à la maison !"

Dans quelques temps, elle verra si elle continue de développer ce côté traiteur en installant de quoi manger sur place et aussi organiser des ateliers. De quoi distiller une ambiance conviviale comme le laisse présager le nom du magasin : l’Âne Hilare. “C’est un animal sympathique mais buté, un peu comme moi, plaisante-t-elle. Je l’associe aussi beaucoup à la Grèce de mon enfance, où il y en a pas mal.“ Et autant rajouter de l'hilarité pour faire un pied de nez à l'ambiance générale du moment.

L’Âne Hilare ouvrira au 5 rue de l’Hospice, ce jeudi 19 août à partir de 10 heures à 19h30. Après, ce sera ouvert du lundi au vendredi de 10 heures à 19h30 et le samedi de 9h30 à 19h30. On peut y aller en métro (arrêt Roubaix Grand-Place) ou en voiture avec le parking du Sérail juste en face. On vous laisse la page Facebook et le compte Insta de la boutique pour suivre les news.  

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le Bistrot St-So organise une grande vente de vinyles et fripes le 6 mars

Lola Pierkot, 1 min de lecture
27 fév. 2024 Staïle C'est green


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


Mi-mars à Wazemmes, venez donner ou récupérer gratos des objets

Lola Pierkot, 1 min de lecture
21 fév. 2024 Vert et Solidaire C'est green


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact