Accueil  >  Culturons-nous

D'un Pays l'Autre, le festival littéraire lillois consacré à la traduction, débarque début octobre

Louis Dubar 5 min de lecture
26 sept. 2021, Culturons-nous

Partager cet article

Partager cet article

Dans l'euphorie de la rentrée littéraire, la maison d'édition lilloise La Contre Allée a décidé de prendre du recul et consacre une nouvelle édition de son festival littéraire à la figure méconnue du traducteur·trice. Colloques, rencontres, tables rondes et bien d'autres évènements sont au programme de ce festoche ouvert à toutes et tous du 6 au 14 octobre.

En 2020, la maison d'édition fivoise a consacré la programmation de sa précédente édition autour du thème : "Dominations". Cette année, le festival inaugure un nouveau rendez-vous littéraire avec une thématique renouvelée. Pour cette septième édition, les rencontres, conférences, ateliers et tables rondes porteront sur le sujet de la violence.

"On abordera les différentes formes de violence, pas uniquement la violence politique mais également des violences auxquelles le·la traducteur·trice est confronté·e dans son travail. Le but de ces rencontres n'est uniquement pas de faire un état des lieux ou un constat des histoires de la violence mais d'examiner aussi les outils d'émancipation et les luttes menées", détaille Anna Rizzello, chargée de l'organisation du festoche.

https://www.youtube.com/watch?v=2hhEgvuAkic

Evènement transdisciplinaire, le festoche mêlera plusieurs disciplines au cours des évènements proposés au public : sociologie, politique et cinéma. Mais c'est bien la littérature et les textes qui guident cette programmation.

Consacrant près de la moitié de son catalogue à des œuvres traduites, il était presque naturel pour la maison d'édition à l'origine de l'évènement, La Contre Allée, d'offrir un évènement mettant en valeur des œuvres étrangères à travers le regard de ceux qui ont traduit ces ouvrages. Préparez vous à voyager à différentes époques et dans plusieurs pays.

Le programme

On sort le point boulette pour y voir un peu plus clair sur le programme lillois D'Un Pays L'Autre, puisque oui, nouveauté de cette année, le festoche se prépare à faire un peu de route :

  • Le 6 octobre à Sciences Po Lille : Conférence inaugurale de Tiphaine Samoyault, traductrice et enseignante en littérature comparée, elle vient de publier son essai Traduction et violence aux éditions du Seuil. Elle explorera au cours de cette conférence la traduction comme outil politique ou de domination lors d''évènements historiques tragiques. L'évènement est gratuit, pour réserver direction le site internet du festoche.
  • 7 octobre à la Meshs (Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société) : Une journée d'étude, de nombreuses rencontres et entretiens viendront animer cette journée. Il sera question de totalitarisme, de changement de nom, d'assimilation, d'intégration, de littérature italienne contemporaine et d'une rencontre en début de soirée avec Valérie Zenatti, écrivaine, traductrice et scénariste. L'évènement est gratuit, pour réserver idem qu'avant, direction le site du festoche.
  • 8 octobre à la Médiathèque de Lesquin : Petit déjeuner avec les éditions Do Nuits des bibliothèques et un atelier de traduction animé par Laure Manceau, un extrait de M. Je-sais-tout de John Walters sera utilisé pour la traduction. Evénement gratuit organisé la Médiathèque Jean Levy à Lille, pour réserver il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse suivante : jvermeesch@mairie-lille.fr
  • 9 octobre à la Médiathèque la Corderie à Marcq-en-Baroeul : de 10 heures à midi, si vous êtes fans de manga rejoignez l'atelier d'initiation à la traduction organisée par Miyako. C'est gratuit, pour réserver il vous suffit d'envoyer un petit mail : corderie@marcq-en-baroeul.fr ou par téléphone au 03 20 81 81 45.

Un festival itinérant

Cette année, le festival d'Un Pays L'autre a décidé de voyager puisqu'il faudra traverser la frontière franco-belge et se rendre à Bruxelles le week-end du 9 et 10 octobre pour profiter de la suite du programme. Accueilli dans la maison des littératures Passa Porta, l'évènement proposera un entretien entre l'écrivaine britannique, Deborah Levy et sa traductrice en français, Céline Leroy. Cette rencontre animée par Ysaline Parisis abordera le sujet de la traduction comme performance artistique.

"C'est bien le nomadisme qui définit cette nouvelle édition", estime Anna. Direction les Pays de la Loire et plus précisément Orléans pour clôturer l'évnenement. La maison d'édition lilloise vous convie à la médiathèque de la ville pour une protection d'un documentaire, une matinée d'échanges professionnels, ouvert au public, sur le métier de traducteur·trice et une après midi consacrée à de nouveaux échanges entre traducteurs·trices et lecteurs·trices.

Une collection consacrée aux traducteurs·trices

Une fois le festival terminé, la maison d'édition La Contre Allée poursuit ce travail de mettre en avant le rôle des traducteurs·trices, notamment à travers la collection Contre Bande. "Les livres publiés ne sont pas des textes théoriques sur la traduction mais des réflexions personnelles sur le plurilinguisme et donner la parole au traducteur ou traductrice", explique Anna.

C'est au sein de cette collection originale et intrigante qu'est publié le 8 octobre 2021, le livre de Noémie Grunenwald, Sur les bouts de la langue. Traduire en féministe/s, à retrouver sur la boutique du site au moment de la publication.

Vous savez tout ou presque de ce rendez-vous littéraire. On vous laisse regarder par vous mêmes les infos qui vous manquent sur le site internet du festival. Sinon, n'oubliez pas de jeter un coup d'œil à la page Facebook.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


La librairie Godon déstocke ses livres anciens à moitié prix dans le Vieux-Lille

Aurore Garot, 1 min de lecture
13 avr. 2024 Culturons-nous


Le festival de BD Au temps Buller revient ce week-end à Lambersart

Aurore Garot, 3 min de lecture
09 avr. 2024 Festival Culturons-nous


Le théâtre du Nord fait son dernier aftershow de la saison en mode italo-disco

Aurore Garot, 2 min de lecture
19 mars 2024 Night Night Culturons-nous


article écrit
par Louis Dubar

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact