Accueil  >  Culturons-nous

D'ici fin 2022, un planétarium top moderne va ouvrir du côté de Douai

Lucie Delorme 2 min de lecture
05 oct. 2021, Culturons-nous

Partager cet article

Partager cet article

Si vous êtes né·e dans la région, il y a des chances pour que vous soyez allé·e en sortie scolaire à Helfaut, pour voir les plans du V2, mais également vous semi-allonger dans l'un des fauteuils du planétarium. Si vous en avez un souvenir ému, vous serez content·e d'apprendre qu'un nouveau planétarium se construit dans la région, à Douai.

Soyons réaliste une minute : il y a environ 0,000000001% de chance pour que vous entriez dans une capsule qui vous emmènera en dehors du champ de gravité de la Terre. C'est bien dommage, on est d'accord, surtout si vous avez un attrait d'ampleur pour les étoiles et l'univers. Heureusement pour vous, en restant sur votre planète, vous pouvez vous faire un petit voyage dans les étoiles.

C'est même possible dans le Nord, on vous fera dire. Il y a un planétarium à Helfaut, à côté de Saint-Omer, qui est en plus accolé à un centre historique sur la Seconde Guerre mondiale. Il est implanté dans l'ancienne rampe de lancement des missiles V2 utilisés par les Allemands pour bombarder Londres. Mais on s'égare. Dans le coin, il y en a aussi un autre à Villeneuve-d'Ascq, au Forum des Sciences.

Et il va bientôt y en avoir un dernier, à Douai, à pas quarante minutes de Lille. Le projet est porté par la communauté de communes du Douaisis et viendra s'accoler à Arkeos, centre d'histoire et d'archéologie plutôt sympa à visiter quand on kiffe la Préhistoire, l'Antiquité et le Moyen-Âge. Pour 7 millions d'euros, le territoire va se doter d'un équipement de vulgarisation scientifique parfaitement guedin.

Dome géant

Le planétarium prendra place dans un bâtiment en forme d'ellipse pour rappeler la course des astres, sous un dôme de 15 mètres de diamètre. Pour admirer les étoiles encore mieux que Thomas Pesquet, la technologie sera dernier cri : dix projecteurs se chargeront de vous livrer une image à 360° en 2D HD avec une résolution de 8K. La salle aura une capacité de 120 places.

Et ce n'est pas tout. Le bâtiment sera aussi doté d'un observatoire astronomique, d'un grand patio, d'une salle d'expositions, d'une boutique et d'un resto. Le tout fera dans les 1 900m². C'est le cabinet d'architectes norvégien Snohetta qui est en charge du projet. Pour vous donner une idée, c'est ce cabinet qui a fait le mémorial du World Trade Center à New York et l'opéra d'Oslo, entre autres.

Si tout va bien, le planétarium exhibera ses premières galaxies d'ici fin 2022 ou au début de 2023. Des fouilles archéologiques avant le début des travaux ont révélé un four à potier datant du Moyen-Âge, mais ça ne devrait pas bouleverser le calendrier annoncé.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le Palais des Beaux-Arts célèbre la journée internationale des droits des femmes

Aurore Garot, 3 min de lecture
27 fév. 2024 Culturons-nous


La Piscine de Roubaix dévoile ses expos du printemps

Aurore Garot, 3 min de lecture
16 fév. 2024 Plein les yeux Culturons-nous


Le musée du LaM va fermer dès l'automne pour un an de travaux

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
13 fév. 2024 Culturons-nous


article écrit
par Lucie Delorme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact