Accueil  >  Culturons-nous

Le studio d’art indépendant Camoufleur ouvre ses portes tous les samedis à Fives

Maxence Binot 4 min de lecture
20 jan. 2022, Culturons-nous

Partager cet article

Partager cet article

A Fives se tient le Studio Camoufleur, fondé en 2019 par une bande de potes passionnés de musique et d’art. Ce local indépendant accueille du public gratuitement chaque samedi aprem avec au programme : exposition, échanges, convivialité et même de quoi boire un godet.

La grande double porte s’ouvre vigoureusement sur un homme de taille moyenne, aux traits fins et au visage souriant. Lui, c’est Sylvain, adepte de toute forme d’art. Ici, dans le Studio Camoufleur, à Fives, il se sent chez lui, entouré de choses qu’il aime. “Ce lieu, c’est un rêve de gamin. On ne guérit jamais vraiment de son adolescence”, assure le Lillois, pensif, au milieu des œuvres qui composent la galerie.

Un projet entre amis

A l'origine du studio, on retrouve donc Sylvain et quatre autres acolytes. Ils ont édifié leur propre studio d’art indépendant en 2019. “A la base on était trois. On se connaît depuis 2000, grâce à un prof d’arts plastiques, Yves Brochard, qu’on a tous eu à des époques différentes, raconte le passionné de musique. C’était vraiment un type qui créait des situations. Il a réussi à fédérer des étudiants de différentes promotions.” L'enseignant est malheureusement décédé sans avoir pu mettre un pied dans ce local mais il reste l'une des influences majeures à sa création. Tous se souviennent grâce à lui que l’art doit se faire, plutôt que s’étudier.

Et la petite équipe a suivi ce conseil : “On a fait des expos auto-financées pendant pas mal d’années avec l’argent des brocantes qu’on organisait. On avait l’idée de présenter des artistes qu'on n'avait pas l’habitude de voir dans la région, de Chicago par exemple”, raconte Sylvain.

Chicago revient souvent ici et c'est d'ailleurs à cette ville qu'on doit le nom du studio : les cinq passionnés ont cherché un lien entre la musique et l’art… Bingo. Le groupe de rock originaire de Chicago, Gastr del Sol, a sorti un disque intitulé "Camoufleur" en 1998 avec une pochette réalisée par un artiste allemand. Ils dégotent donc ce local fivois en 2019 et le transforme en galerie presque immaculée de 80 à 100 m²

On veut représenter un lieu dans lequel chacun peut venir comme il est, avec ce qu’il a, continue le passionné d’art. Ce qui nous importe, c’est de faire des choses avec des personnes que l’on aime, des personnes avec qui vivre des expériences passionnantes.

De “Bientôt” à maintenant

Dans ce groupe, c'est bien l'envie de partager qui prédomine. “Ça nous tient à cœur cette ambiance chaleureuse. Vous seriez venus au vernissage, c’était joyeux (rires), on était un peu en roue libre”, reconnaît le Nordiste, sourire aux lèvres.

Le vernissage en question est celui de l’expo “Bientôt”, qui a servi d’inauguration au local. Là-aussi, l’anecdote est cocasse : prévue pour avril 2020, elle n'a cessé d’être repoussée. Les gens, impatients demandent quand aura lieu l’ouverture, tandis que la réponse qu'ils obtiennent a été pendant de nombreux mois : “Bientôt.” Finalement, l’exposition voit enfin le jour le 10 décembre 2021.

Vous pouvez encore venir la visiter entre 14 heures et 18 heures le samedi. L’entrée est gratuite et sur rendez-vous. En prime, la bière vous est offerte. Vous y trouverez des œuvres de la scène bruxelloise (tableaux, enroulement, etc…) comme celles de Nicolas Bourthoumieux ou Sarah Caillard. L’idée est de faire trois à quatre expos par an. On voudrait chaque année en faire une qui traite de la scène artistique d’une ville, une à propos d’un.e artiste, et une autre centrée sur des artistes à la lisière entre l’objet et l’art”, affirme Sylvain.

Faites vite car “Bientôt” ferme ses portes le 29 janvier prochain. La prochaine exposition en date est prévue en avril 2022 avec à l'honneur une céramiste de 83 ans, Claudine Monchaussé.

Le Studio Camoufleur, c'est au 37 rue Aristote, à Fives. Pour plus d’informations et prendre rendez-vous pour voir l'expo, direction la page Facebook ou le compte Insta du studio.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


On connaît le programme de la nouvelle saison 2024-2025 de l'Opéra de Lille

Mathilde Dolinger, 4 min de lecture
21 mai 2024 Culturons-nous


En juin, le Spotlight de Lille organise son premier concours musical

Zoran Paquot, 2 min de lecture
14 mai 2024 On sort ? Culturons-nous


Du 14 au 16 juin, le Lille Piano(s) festival fête ses 20 ans

Zoran Paquot, 2 min de lecture
12 mai 2024 Culturons-nous On sort ?


article écrit
par Maxence Binot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact