Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Brasseries

Brique House a inauguré sa nouvelle brasserie, Motherland

Lucie Delorme 2 min de lecture
24 juin 2022, Brasseries

Partager cet article

Partager cet article

Dans Motherland, on aurait pu mettre quatre brasseries Brique House de Saint-André-lez-Lille. Non contents d'avoir tué le game de la bière en explosant littéralement tous les charts en à peine deux ans, les patrons un chouïa barrés de Brique House, Baptiste et Joseph, viennent de s'offrir une brasserie XXL à Fretin.

Ce n'est pas un adieu, ni un au revoir. La brasserie de Saint-André-Lez-Lille, la première, celle que Baptiste et Jo ouvraient il y a même pas trois ans, restera ouverte, avec sa taproom, son four à pizzas, et ses fermenteurs. Disons qu'elle ne produira plus le gros de la production. C'est à Motherland, la gigantesque brasserie de Fretin que reviendra ce devoir.

C'est qu'une brasserie de 10 hectolitres pour produire toute la demande de Brique House, ça commençait à faire short. Depuis l'année dernière déjà, Baptiste et Joseph envisageaient de déménager dans plus grand. Le temps de trouver le lieu, de l'agencer correctement, de commander l'outil de production, et de s'installer, voilà Motherland terminée et tout juste inaugurée.

Désormais, Brique House, c'est un espace de stockage digne de ce nom, et une brasserie à la hauteur de la fulgurante montée en puissance de la boite. "On va faire 12 500 hectolitres par an pour commencer, annonce Loïc Movellan, directeur marketing. Mais on a une capacité de production de plus 150 000 hecto."

Les seize fermenteurs pourront être rejoints par d'autres à l'avenir (il y a encore un peu de place). Et la trentaine de salarié·es de la brasserie a enfin des bureaux. "Ça fait bizarre, avoue Baptiste. Quand on a installé les bureaux, on a réalisé que, ouais, en fait, on est nombreux." Au point d'être bientôt à l'étroit ? Pas tant, même si la capacité de stockage va déjà bientôt arriver à son max.

Dans le genre success story, Brique House se pose là : avec Motherland, le duo de brasseurs-entrepreneurs ferme une grosse période d'expansion. On vous avait parlé du Hein, l'estaminet du côté d'Euralille, et d'Heavy Toys and Slash Machines, la taproom de la Maillerie à Villeneuve-d'Ascq. Et on a comme qui dirait l'impression que les deux brasseurs ne font que commencer.

On vous laisse aller faire un tour sur le site de Brique House.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Au printemps, la micro-brasserie Brewbaix ouvre sa taproom à Roubaix

Aurore Garot, 3 min de lecture
31 jan. 2024 Brasseries Bars


Chez Ronny : le nouvel estaminet du Vieux-Lille

Lola Pierkot, 3 min de lecture
13 jan. 2024 Bouffe & Godet(s) Brasseries


Mi-janvier, le Bazaar St So devient un havre de gastronomie

Aurore Garot, 4 min de lecture
11 jan. 2024 Bouffe & Godet(s) Foodporn, Brasseries


article écrit
par Lucie Delorme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact