Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

À Lille, Maboule a ouvert son bar à boulettes revisitées

Aurore Garot 2 min de lecture
22 juil. 2022, Foodporn

Partager cet article

Partager cet article

Avec quelques mois de retard certes, mais cette fois-ci on est bon. Sur la rue Pierre-Mauroy, le resto familial propose désormais sur place ou à emporter sa street-food à base de boulettes déclinées en plusieurs recettes. Simple, efficace et gourmand.

Comme dirait Diam's : "Voila de la boulette". Au sens propre cependant, puisqu'on vous parle ici de Maboule, le resto familial qui a ouvert mi-juillet. On vous en a déjà parlé dans cet article, mais on vous refait le topo : sur la rue Pierre-Mauroy, la fratrie composée de Quentin, Maxence et Constance a ouvert un "fast-food premium" spécialisé dans la boulette. L'objectif : revaloriser la petite boule, en montrant la diversité de recettes qu'elle renferme.

"Notre fierté, c'est notre boulette signature, avec du porc, du veau, des oignons confits et du fromage du Nord", confie Maxence. Mais au menu, vous avez aussi des boulettes au boeuf, au poulet et végé. "On propose quatre boulettes dont une qui changera selon les produits", continue le co-gérant. On a pris deux employés, Lucas et Xavier, qui gèrent la cuisine et qui participent aux recettes."

En plus du choix des boulettes, il y a aussi le choix de ce qui l'entoure : un pain brioché (le lobster bread, moelleux comme un nuage), une galette de maïs ou un bol, accompagné d'une des deux sauces faites maison. "Mais ça va évoluer, prévient Maxence. Par la suite, on aimerait proposer une pita plutôt qu'une galette de maïs. Et notre objectif avec le temps, c'est de s'approcher au plus possible du 100% fait-maison avec des produits frais, ce qui n'est pas encore le cas pour le pain par exemple."

Et le tout s'accompagne au choix là encore, d'un bol de légumes, d'un taboulé, de frites avec une sauce à la mimolette (incroyable) ou encore d'un "mac&welsh" A.K.A "le mac&cheese des Flandres" pour Maxence.

Avec une boisson en plus (sodas industriels, citronnade ou thé maison artisanaux), ça vous fait un menu à 13 euros. Et pour deux euros de plus, vous avez le droit à un dessert fait-maison : un cookie, une pavlova ou encore un morceau de banoffee. Et tout ça est à déguster soit sur place (mais il n'y en a pas beaucoup) soit à emporter. Et on vous prévient, ça cale bien.

Pour se remplir la panse chez Maboule, direction la rue Pierre-Mauroy, au numéro 147. Les horaires vont évoluer mais pour l'instant, on part sur le lundi de midi à 14 h 30, du mardi au vendredi de midi à 14 h 30 et de 18 h30 à 21 h 45, le samedi de midi à 17 heures et le dimanche soir. Vous pouvez manger sur place ou à emporter et commander sur Delivroo. Plus d'infos sur Instagram.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Ce week-end, c'est le salon du chocolat à Villeneuve-d'Ascq

Lola Pierkot, 2 min de lecture
29 fév. 2024 Bouffe & Godet(s) Foodporn


Ce week-end, Florent Ladeyn (re)cuisine des burgers 100% locaux à Wazemmes

Aurore Garot, 2 min de lecture
26 fév. 2024 Foodporn


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact