Accueil  >  La vie quot'  >  Dans la rue

Après la Braderie, l'Îlot Bar quittera son nid lillois

Justine Pluchard 2 min de lecture
25 août 2022, Dans la rueNight Night

Partager cet article

Partager cet article

Voilà huit ans que l'Îlot Bar a ouvert du côté de Vauban. Huit années de rencontres, de welsh mais aussi de fêtes et d'events culturels en tout genre. Mais Flo et Sylvain, les deux potes qui l'ont créé, ont décidé de raccrocher après la Braderie. Ils vont migrer à plein temps vers leur autre nid, le resto "Les Oiseaux", mais aussi vers de nouveaux projets qu'ils ont hâte de voir éclore.

Quand ils ont ouvert l'Îlot fin 2014, Sylvain et Florent avait la petite vingtaine et sortaient à peine de leurs études. "On y a mis tout ce qu'on aimait dans ce lieu. Et on a organisé tous les events qu'on avait en tête, de l'open mic' aux 'walou party' en passant par des scènes d'impro", se souvient Flo. Chaque anniversaire était synonyme de fête et de franche rigolade.

Les deux potes ont même habité un temps en coloc' juste au-dessus "à la Friends ou How I met", sourit Sylvain. Alors forcément, annoncer la fin de l'Îlot, c'est un petit crève-cœur pour eux. Mais promis, ce n'est que pour du positif. "Il est temps de tourner la page : on s'est toujours dit que lorsqu'on ne pourrait plus y bosser physiquement, on laisserait la place aux jeunes, expliquent-ils. Il faut savoir tirer sa révérence quand on s'y amuse encore pour ne pas avoir à subir."

Oiseaux, petit pois et transmission

À désormais 33 ans, les deux acolytes ont de nouvelles envies dont celle de s'investir un peu plus dans leur resto des Oiseaux, ouvert début 2019, à République. "Avec la gérance des deux lieux, on ne faisait que se croiser en fait. Ça fait trois ans qu'on ne bosse plus ensemble et ça nous manque, tout simplement", confie Sylvain.

Lui a aussi un autre projet du côté de Lille-Sud : le futur tiers-lieu Petit Pois (on vous en reparle très vite). Quant à Flo, il a en tête d'aller transmettre son expérience à ceux et celles qui ont aussi des envies d'entreprendre. "Et puis on reste aussi ouverts à des opportunités en dehors de Lille à l'avenir."

Bamboche bradesque

Maintenant qu'on a parlé du passé et du futur, parlons présent et Braderie. Le bar rouvre le 29 août et baissera le rideau officiellement le samedi soir de Braderie, soit le 3 septembre. Une grosse fête à base de DJ sets, de moules-frites du chef historique Adrien Krolik et bien-sûr de surprises. Pour celles et ceux qui rateront la dernière bamboche, vous aurez encore une semaine pour aller lancer un dernier "cui-cui" à la team pendant leur déménagement.

Pour la suite, les repreneurs ont un "chouette concept", selon le duo. Mais il est encore trop tôt pour en dire plus, surtout qu'il y aura des travaux avant que les nouveaux occupants puissent poser leurs fûts dans ce qui fût l'Îlot.

L'Îlot Bar, c'est toujours au 253 rue Nationale à Lille et pour la Der des Ders, rendez-vous le samedi 3 septembre à partir de midi jusqu'à pas d'heure. On vous quitte avec leur event Facebook.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Ce vendredi, le Video Mapping Festival débarque pour deux jours à Roubaix

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
18 avr. 2024 Dans la rue Plein les yeux


Dans le Vieux-Lille, la rue de la Clef deviendra piétonne à partir du 13 mai

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
16 avr. 2024 Transports Dans la rue


Une chasse aux œufs géante est organisée dans Lille ce dimanche

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
29 mars 2024 On sort ? Dans la rue


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact