Accueil  > 

Fin novembre, une vente aux enchères spéciale mode et luxe a lieu dans le Vieux-Lille

Mathilde Dolinger 5 min de lecture
20 nov. 2022,

Partager cet article

Partager cet article

Article
en partenariat

Le ou la client·e commande un article mais n’a pas de droit de regard sur la publication avant parution. C’est nous qui produisons le contenu pour en contrôler la qualité, le ton et l’éthique.

Pour en savoir plus, c'est ici

Si vous avez envie de vous acheter des accessoires ou vêtements de grandes marques de luxe en édition limitée et vintage, on a l'event parfait pour vous : la vente aux enchères ouverte à tous et toutes de la nouvelle commissaire-priseuse de Lille, Audrey Sadoul. Ça se passe dimanche 27 novembre dans le Vieux-Lille et on vous explique comment ça marche.

Dépoussiérer les ventes aux enchères. Voilà la mission que s'est donnée Audrey Sadoul, la nouvelle commissaire-priseuse de Lille. Après dix ans de bons et loyaux services auprès d'une célèbre maison de vente parisienne et auprès d'études régionales, la Lambersartoise de 40 ans a décidé de lancer sa propre affaire en août dernier.

"Je voulais une maison de vente qui me ressemble, plus portée sur le digital, qui touche un nouveau public et qui dépoussière et démocratise les ventes aux enchères", résume l'experte en mode, luxe et art de vivre.

Des pièces plus accessibles

Et si on vous en parle ici, c'est parce que sa première vente de mode a lieu bientôt : dimanche 27 novembre chez "Solange, Marguerite et les autres", le concept-store du Vieux-Lille qui fait aussi resto et salon de thé. "Je voulais un lieu convivial, chaleureux et accessible à tous", raconte la commissaire-priseuse.

De 14h à 18h, les fashionistas pourront se faire plaisir dans un catalogue de 400 accessoires, bijoux et vêtements pour femmes mais aussi pour hommes. Et pas n'importe lesquels, puisque ce sont des créations de grandes marques de luxe européennes (Chanel, Gucci, Hermès, Louis Vitton ou encore Cartier) sur les 50 dernières années.

"J'aime les objets qui ont une histoire, qui sont réalisés avec un savoir-faire et qu'on transmet, explique Audrey qui garantit bien sûr la qualité et l'authenticité de toutes ses pièces. J'ai par exemple une veste Chanel des années 70 ou encore une paire de sneakers de 2020, issue d'une collaboration entre Louis Vuitton et Nike et signée Virgil Abloh."

Bref, il y a de quoi (se) faire un joli cadeau de Noël éco-responsable (c'est de la seconde main après tout) avec ces pièces collector, en édition limitée, parfois iconiques, parfois jamais portées.

Et le plus non-négligeable, c'est leur prix. "Un sac qui coûte environ 8 500€ en magasin peut démarrer à un prix deux fois moins cher pendant la vente aux enchères", raconte Audrey. Autant dire que c'est une affaire pour se faire plaisir dans le monde du luxe.

Les enchères, mode d'emploi

Comme l'idée c'est que ça soit accessible au plus grand nombre, l'entrée est gratuite et sans réservation. Et si vous voulez acheter quelque chose, voilà comment ça marche :

  • étape 1 : aller à l'expo de la veille

Le samedi 26 novembre de 10h30 à 19h, vous pourrez checker la sélection d'Audrey, toucher les produits et même les essayer. Si vous ne voulez pas bouger de chez vous, vous pouvez consulter le catalogue en ligne. Il vous permettra de faire votre petite sélection avant le jour J. Vous pourrez même déjà laisser un ordre d'achat pour la pièce de vos rêves si vous en avez envie.

  • étape 2 : enchérir

Le jour des enchères, ça sera à qui est le plus offrant. "Les pièces sont présentées dans l'ordre du catalogue, explique la commissaire-priseuse. Je donne le prix de départ et les personnes qui veulent surenchérir n'ont qu'à lever la main. C'est moi qui définit les paliers : 20€, 50€, 80€, etc."

Pour les personnes qui préfèrent participer sans bouger de chez eux, pas de problème. La vente est diffusée en direct et vous pouvez enchérir par téléphone ou via deux plateformes dont les liens seront donnés sur le site.

Il ne faut pas oublier qu'Audrey prend aussi sa part. Il faudra donc ajouter 28,80% de frais additionnels.

  • étape 3 : payer

Adjugé vendu. Il ne manque plus qu'à payer : en espèce jusqu'à 1 000€ ou par carte bancaire. Si vous avez participé à la vente derrière votre écran, ça sera du paiement en ligne.

  • étape 4 : prendre son lot

Si vous êtes sur place, vous pouvez le récupérer directement. Si vous êtes online, vous pourrez caler un rendez-vous avec Audrey ou demander la livraison. Même pas besoin de rester pendant toute la durée de la vente.

Voilà, vous savez tout. Ou presque. Car on vous a parlé de la partie acheteur, mais vous pouvez aussi être un vendeur. Pour ça, il suffit de contacter Audrey. Elle s'occupe gratuitement d'authentifier les objets de luxe (en bon état) que vous voulez vendre.

Pour assister ou participer à la vente aux enchères, rendez-vous le dimanche 27 novembre à 14h chez "Solange, Marguerite et les autres", au 67 rue d'Angleterre à Lille. Pour voir les accessoires, bijoux et vêtements en amont, direction le catalogue en ligne ou rendez-vous la veille de 10h30 à 19h dans la boutique. Toutes les infos sont sur son site internet et son Instagram.

Article sponsorisé @Icon Auction

Vozer Vozer

article écrit
par Mathilde Dolinger

Vozer Vozer

Tag : seconde-main


À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact