Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

À Bois Blancs, Gros Camion change de voie et devient une station burgers

Justine Pluchard 2 min de lecture
27 nov. 2022, Foodporn

Partager cet article

Partager cet article

En gros, le nom ne change pas, seulement ce qu'il y a à la carte. On peut toujours aller se régaler du côté de la Gare d'eau chez Gros Camion dans sa déco colorée. Mais depuis début novembre, exit les plats simples et généreux inspirés des bistrots routiers. Tout le menu a été repensé pour que le resto vrombisse désormais aux saveurs de burgers faits-maison et de craft beers.

Voilà déjà un an que Gros Camion, le dernier né du Good Life Gang (Babe, Mother, Britney, Alien...), a ouvert à Bois-Blancs, juste en face de la Gare d'eau. Le concept était alléchant : des assiettes généreuses et rassurantes, genre purée volcan avec du bon jus de viande ou coquillettes au fromage, dans l'esprit d'un bistrot routier. "De la bouffe facile à comprendre, mais bien travaillée", résumait Thibault, l'un des membres de Good Life.

Sauf qu'à l'heure de souffler la première bougie de Gros Camion, l'équipe a fait un bilan assez simple. "Huit plats commandés sur dix ici sont des burgers", annonce Thibault. Alors forcément, en cuisine, ça devenait un peu redondant vu qu'il n'y avait qu'un seul burger à la carte. Du coup, le resto a décidé de s'adapter : si les gens veulent des burgers, Gros Camion va en faire, mais en mode high level.

Recettes de cheffe

La cheffe Camille Ciora a donc inventé cinq recettes, toutes déclinables en végé, qui dégoulinent de goût, de fromage et de fraîcheur. Ils sont tous faits-maison of course avec de la viande de chez Lesage, du pain de chez Auguste et Ferdinand (Lambersart), des sauces 'maison' mais aussi du fromage, des légumes et des herbes qui laissent à chaque fois un goût de "reviens-y".

Oui, on les as tous testés et on ne sait toujours pas lequel est notre préf'. Surtout qu'il y a aussi des tenders et des frites (avec option lard et raclette ou creamcheese) pour accompagner tout ça...

Plat du jour et craft beers

Si Gros Camion a donc quitté l'autoroute du routier pour choper la nationale du burger, il restera quand même l'option salade césar (tout le temps au menu) et un plat du jour non-burger à 13€. La carte va de toute façon continuer à s'étoffer avec le temps : les frites siphon parmesan-truffe et le corn-dog débarquent ces prochains jours. Pour ce qui est des boissons, les craft beers sont reines ici mais vous avez aussi un bon choix en vins et en softs, comme avant.

Voilà, vous savez tout. Ah non, petite chose à ajouter : en ce moment, à chaque match de l'équipe de France de foot, vous pouvez aller choper un burger chez Gros Camion et le manger chez Alien, le petit frère, juste à côté, qui retransmet les matchs. Et on vous quitte avec un lien vers la carte.

Gros Camion, c'est au 82 quai de l'ouest à Lille et c'est ouvert dur mardi au samedi, midi et soir. Le resto a un Insta et un site par lesquels il est possible de réserver sa table.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Ce week-end, c'est le salon du chocolat à Villeneuve-d'Ascq

Lola Pierkot, 2 min de lecture
29 fév. 2024 Bouffe & Godet(s) Foodporn


Ce week-end, Florent Ladeyn (re)cuisine des burgers 100% locaux à Wazemmes

Aurore Garot, 2 min de lecture
26 fév. 2024 Foodporn


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact