Accueil  >  Vert et Solidaire  >  C'est green

À Roubaix, Augustin va lancer sa marque de vêtements de sport en lin

Tess Steckowski 2 min de lecture
27 nov. 2022, C'est greenSueur

Partager cet article

Partager cet article

C'est dans les anciens locaux de Tissel, à Roubaix, qu'Augustin Deridder a installé son atelier depuis l'été dernier. Charbonnant sur ses prototypes, ce jeune ingénieur a choisi le lin comme matière principale pour ses vêtements de sport 'quali' et écoresponsables. Sa marque s'appelle Juin fait le lin et la première collection devrait sortir courant 2023.

Vous ne le savez peut-être pas (encore) mais la France est le premier pays producteur de lin au monde. Ce qui en fait donc un textile aussi local que naturel. Mais Augustin l'a aussi choisi pour d'autres raisons : c'est une ressource aux multiples qualités. Le lin ne demande par exemple que très peu d'eau de pluie pour pousser. Et surtout : sa fibre est thermorégulatrice, hypoallergénique, absorbe l'humidité et ne garde pas les odeurs... Rien que ça.

Avec toutes ces infos et en bon ingénieur qu'il est, le jeune roubaisien/lillois de 27 ans a décidé de bosser dès la fin de ses études sur un projet de marque de vêtements de sport en lin. Elle s'appelle Juin fait le lin et a pour objectif final de "replacer les matières textiles naturelles et locales au cœur de nos usages", explique Augustin.

Lin tricoté

Sur le papier, ça parait logique de choisir le lin pour du sportswear. En réalité, ça a été un vrai défi pour le jeune entrepreneur tant ce textile est peu élastique s'il est mal travaillé. Ce n'est pas pour rien que sur les étiquettes de vos survets ou sweats, vous trouvez principalement du polyester, de l'élasthanne, du polyamide ou avec un peu de chance du coton. La solution pour rendre le lin plus souple (et donc pratique et agréable pour le sport), c'est de le tricoter. C'est la technique qu'utilise Augustin.

Il planche sur ses protos depuis deux ans maintenant. C'est dans son atelier (dans les locaux de l'ancienne usine Tissel) à Roubaix qu'il fait des tests pour trouver la combinaison parfaite pour ses produits. Sa toute première collection doit sortir courant 2023 et comprendra trois pièces.

Un legging qui sera composé de 90% de lin et 10 % d'élasthanne (pas encore biodégradable mais qui le sera à terme) et ce sera la même compo pour la brassière. Il y aura aussi un short composé lui à 100% de lin français. Niveau taille, il y aura du XS, S, M et du L. Par la suite, Augustin souhaite, pourquoi pas, proposer plus de tailles et peut-être travailler aussi avec d'autres textiles comme le chanvre et la laine. Pour ce qui est du prix, rien n'est encore fixé mais ça devrait être moins de 100€ pour le legging.

https://youtu.be/2_omwFz0IUQ

Il vient de lancer sa campagne participative et ses précommandes. Vous pouvez suivre le parcours d'Augustin sur les pages Instagram et son Facebook de Juin fait le lin ainsi que le site internet si vous souhaitez vous abonner à la newsletter.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


À vos votes : La Voix du Nord a besoin de vous pour interpeller les politiques sur la mobilité

Aurore Garot, 3 min de lecture
24 mai 2024 Transports C'est green


Le challenge Mai à vélo a démarré dans la métropole lilloise

Aurore Garot, 2 min de lecture
04 mai 2024 Transports C'est green


Le marché du printemps de Roubaix fera son retour le dimanche 5 mai

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
20 avr. 2024 C'est green


article écrit
par Tess Steckowski

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact