Accueil  >  On sort ?  >  Festival

Fin janvier, c'est la Nuit des Caméras, le festoche/défi étudiant de courts-métrages

Tess Steckowski 2 min de lecture
19 déc. 2022, Festival

Partager cet article

Partager cet article

La Nuit des Caméras, organisée par l'asso étudiante du même nom, est un festoche nocturne pour étudiant·es. Attention il ne s'agit pas de venir mater des films mais bien de créer le vôtre. Les participant·es devront en une nuit scénariser, tourner et monter un court métrage de 5min. Ça se passe le soir du 21 janvier 2023 à Lilliad, la BU XXL du campus de Cité Scientifique. Les inscriptions sont gratuites et encore ouvertes.

Créée en 2019, La Nuit des Caméras est une asso d'étudiant·es des écoles Polytech Lille et Centrale Lille. Iels ne font donc pas leurs études dans le domaine de la cam' et du ciné, certes, mais pour autant toustes sont "attiré·es par le court-métrage et l'audiovisuel" explique Paul, membre de l'asso et étudiant lui-même à Polytech.

C'est pour partager cette passion que "La Nuit des Caméras" organise carrément un festival éponyme, fait par et pour des étudiant·es fanas de ciné. Pas besoin d'être dans l'audiovisuel ou le cinéma pour y participer, il suffit d'être en étude et âgé·es de 18 à 27 ans. En gros même sans aucune compétence dans le domaine, vous venez simplement avec votre amour du cinoche.

Tout faire de A à Z

Comment ça va se passer ? L'event a lieu à Lilliad à Villeneuve-d'Ascq le 21 janvier. Vous débarquez à 21h le samedi, treize équipes seront constituées de quatre à six étudiant·es qui s'affronteront. Ces teams auront jusqu'au dimanche 16h pour scénariser, tourner et monter un court-métrage de 5min max sur un thème imposé dévoilé le jour J. Chaque groupe devra tout faire de A à Z (le jeu d'acteur, le son, l'image...) et aura le choix de proposer une fiction, un documentaire, un reportage...

Ça vous tente ? Sachez que l'inscription (gratuite) est obligatoire via ce formulaire avant le 8 janvier 2023 à 23h59. Vous pourrez directement y constituer votre équipe. Mais pas de panique si vous n'en avez pas, vous aurez toujours la possibilité de vous inscrire seul·e, l'asso vous affiliera là où il reste de la place.

Un jury de pros

En plus de passer un moment sympa, des prix (et des lots) seront à remporter : le "Prix du Jury", le "Prix du Public" et la "Meilleure Réalisation". Tout au long de l'event, vous pourrez rencontrer des pros du milieu puisqu'iels formeront le jury qui pourra vous conseiller et vous guider, mais attention sans jamais toucher au matériel. À la fin, ce fameux jury jugera vos œuvres après la diffusion et décidera quelles productions mériteront un petit cadeau.

Précision : chaque équipe devra amener son propre matos (caméra, micros...) mais un appoint lumière pourra vous être prêté sous caution. Donc à vos cams, vos micros, tournez.

On vous remet le lien pour vous inscrire et on rappelle que vous avez jusqu'au 8 janvier à 23h59 pour le faire. Voici aussi la page Facebook et l'Insta de La Nuit des Caméras. Ce sera à partir de 21 heures et jusqu'au lendemain à 16h ou 17h.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Fin juin, le festival 100% inclusif Zik'n Roul revient à Loos

Aurore Garot, 3 min de lecture
22 mai 2024 Solidarité Festival


Ce week-end, le festival Découverte Autorisée est de retour à Lille

Zoran Paquot, 2 min de lecture
20 mai 2024 Festival Plein les yeux


Le 18 mai, le Sorore Festival laisse la place aux femmes au Bazaar St So à Lille

Lola Pierkot, 3 min de lecture
11 mai 2024 On sort ? Festival


article écrit
par Tess Steckowski

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact