Accueil  >  On sort ?  >  Night Night

Vie nocturne : le dispositif Angela est arrivé à Lille

Tess Steckowski 5 min de lecture
01 fév. 2023, Night Night

Partager cet article

Partager cet article

Depuis fin novembre 2022, la ville de Lille expérimente un nouveau dispositif : "Demandez Angela". Il permet à des personnes victimes d'agression ou de harcèlement de rue de demander de l'aide dans des "zones de refuge" identifiables. Leur personnel a été formé pour comprendre immédiatement ce "nom de code". A Lille, une vingtaine d'établissements se sont portés volontaires.

Retenez bien ce prénom : Angela. Si vous êtes victime d'agression ou de harcèlement dans la rue, il peut vous aider à vous extirper d'une situation dangereuse, malaisante ou tout simplement inconfortable. Par exemple : vous êtes pépouze en train de marcher dehors. Là, une personne que vous ne connaissez ni d'Adam ni d'Ève vous colle aux basques, vous n'arrivez pas à vous en débarrasser et vous vous sentez en insécurité.

Vous pouvez trouver de l'aide dans l'une des "zones de refuge". Ça peut être un bar, une boite de nuit, une asso ou un service municipal lillois (on vous file la liste juste après). Les lieux répertoriés comme "sûrs" sont reconnaissables grâce au sticker collé sur leur porte "Ici, demandez Angela". Ces macarons à fond bleu et écriture rouge et blanche sont distribués par la mairie.

"Du bon sens"

La mairie ne se contente pas d'offrir un sticker. Si elle a tardé à lancer le dispositif à Lille alors que d'autres grandes villes de France l'ont fait depuis courant 2020, "c'est qu'il fallait du contenu derrière tout ça", argue Arnaud Taisne adjoint municipal à la vie nocturne. On a travaillé avec d'autres services (discriminations et égalité femmes-hommes) ainsi qu'avec des associations féministes pour mettre en place des formations pour les établissements volontaires. Et ça prend forcément du temps à construire."

Les dix premiers volontaires pour cette expérimentation ont donc eu une visio fin novembre/début décembre avec un membre de chaque staff présent. Une séquence qui initie les bases comme aborder une victime ou comment la mettre rapidement en sécurité. D'autres séquences de formation sont censées suivre par la suite.

Voici la liste non-exhaustive de la vingtaine d'établissements répertoriés comme "sûrs" (au moment où l'on écrit ces lignes) :

Pour Mehdi et Guillaume, respectivement gérants du Bernadette et du Privilège, deux bars volontaires du Vieux-Lille, tout ça tient avant tout du "bon sens". "On n'a pas eu besoin d'Angela pour faire tout ça. C’est du bon sens mais au moins c'est formalisé maintenant", abonde Guillaume qui précise aussi que le dispositif est "mixte": un homme peut tout aussi bien avoir besoin de demander Angela.

Faire passer le mot

Pour Mehdi, cette formation devrait carrément "être obligatoire". "C’est normal de faire tout ça. Même avant le dispositif, on accueillait les personnes en détresse qui en avaient besoin, c’est naturel, c’est humain." Angela arrive peut-être un peu tard à Lille mais "mieux vaut tard que jamais" selon lui. "Maintenant, il faudrait aussi que les effectifs de police suivent, continue Mehdi. Parce qu'attendre au moins 15 min avant qu'ils arrivent c'est parfois long. On veut plus de moyens comme une brigade de nuit car relâcher une victime dans la nature comme ça, ça sert à rien."

Les deux gérants attendent aussi plus de communication autour du dispositif. Non pas auprès des bars et autres lieux nocturnes (car le "bouche à oreille va faire son effet") mais des jeunes. "On en parle tout doucement aux gens mais beaucoup tombent des nues : ils ne connaissent pas Angela." Même son de cloche chez Guillaume qui a mis une grande affiche dans ses toilettes pour que sa clientèle découvre le dispositif. "Je dirai que 90% des gens ne sont pas au courant. Il faudrait faire de la pub et des affiches."

Pour aller plus loin

"Demandez Angela" est arrivé en France en 2020 et vient de son cousin britannique "Ask for Angela". Il est déjà bien installé dans plusieurs villes françaises comme Bordeaux, Arras, Quimper ou encore Lyon. À Lille, il a fait son apparition en novembre dernier, lors de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Il est expérimenté dans le cadre du Conseil de la nuit lillois et du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Il est aussi soutenu par le ministère chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, et par HeForShe (mouvement mondial de solidarité d'ONU Femmes).

Et pour résumer : si vous vous retrouvez dans une situation insécurisante dans la rue ou autre, souvenez-vous d'Angela. Dans les établissements volontaires, il suffit de demander où elle est à un membre de l'équipe pour que ce dernier sache tout de suite de quoi vous parlez. Vous serez ensuite pris·e en charge et mis·e à l'abri dans une pièce calme et on vous proposera si besoin un chargeur, un verre d'eau ou encore d'appeler un taxi.

Pour plus d'infos sur le dispositif "Demandez Angela", on vous laisse le site de la ville de Lille et la carte intéractive faite par la mairie.

D'ailleurs, si vous aussi vous souhaitez vous impliquer dans ce dispositif, vous pouvez contacter le service de la marie via ce mail : angelalille@mairie-lille.fr.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


57, le nouveau temple de la techno, a ouvert dans le Vieux-Lille

Lola Pierkot, 2 min de lecture
18 mai 2024 On sort ? Night Night


Ce vendredi, drags et show musical fusionnent au Couvent de Roubaix

Aurore Garot, 2 min de lecture
16 mai 2024 Night Night


Le North Music Festival organise un Playoff le 2 mai à Garage

Lola Pierkot, 2 min de lecture
25 avr. 2024 On sort ? Night Night


article écrit
par Tess Steckowski

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact