Accueil  >  On sort ?  >  Night Night

Bistrot Minot, le nouveau bar rue Natio qui remplace le Bô Bar

Tess Steckowski 3 min de lecture
07 mars 2023, Night Night

Partager cet article

Partager cet article

Après 5 ans de fun et de fêtes, l'équipe du Bô Bar rue Nationale nous a dit bye bye pour s'en aller vivre d'autres aventures. Depuis le 27 février, trois potes lillois, Olivier, Charles et Laurent ont réinvesti les lieux. Ils vous font découvrir leur nouveau concept : un bar de quartier qui vous proposera bientôt de la restauration le midi et des brunchs le dimanche.

Le Bô Bar, c'est terminé, l'équipe a tiré sa révérence le 12 janvier avec sa toute dernière soirée. Mais le 219 rue Nationale n'aura pas eu ses portes fermées très longtemps car depuis le 27 février, le lieu est rouvert sous un tout autre nom : le Bistrot Minot.

Ce nouveau bar de quartier a vu le jour grâce à Olivier, Charles et Laurent, trois potes lillois qui se connaissent depuis minots (d'où le nom). C'était un véritable rêve pour ces copains qui ont choisi pour leur toute première affaire, ce lieu qui rassemble tout ce qu'ils cherchaient : un grand local vitré, une bonne localisation dans un angle, des briques rouges...

La pinte entre 5€ et 8€

Venons au sujet qui nous intéresse toustes le plus : qu'est-ce qu'on a de bon à boire ? Huit bières pression dont la Norsse à 5€ la pinte ou encore La Bagarre Double IPA à 8€. Comptez 4€ pour un soft et rajoutez 2€ pour un mocktail. Les cocktails sont à 8€, les apéros classiques et digestifs à plus ou moins 5€. Les "bons shots" sont à 3€ et les "très bons" à 3€50. Les œnophiles trouveront aussi leur compte avec la sélection de la cave Les Vins d'Aurélien.

Il fait l'angle

La boisson c'est bien mais ça ne rassasie pas, alors les minots vous proposent de chouettes encas. Des tapas à 6€ (houmous, tapenade et caviar de tomates), rajoutez 3€ pour le camembert rôti miel et thym. Vous avez aussi la possibilité de prendre une planche gourmande à 18€ pour 2-3 (voire 4) personnes composée de tartinables et qui, selon les proprios, est "copieuse".

Bientôt des brunchs

Pour le moment, le Bistrot Minot n'est ouvert qu'à partir de 17h pour vos apéros et petites fringales mais les trois potes ne comptent pas s'arrêter là. À l'avenir, ils souhaitent ouvrir toute la journée : le midi pour vos déjeuners, l'aprèm pour des ateliers ou du coworking, le soir on vous a déjà dit pourquoi et même le dimanche pour des brunchs.

Il y a aussi un flipper et des fléchettes à l'intérieur

Et ce n'est pas fini. Vous pourrez bientôt admirer des expos et participer à des events comme des DJ sets ou des karaokés par exemple. C'est en cours de réflexion et ça attendra sûrement la fin des travaux. Olivier, Charles et Laurent veulent réellement faire quelque chose où "on se sent bien dedans et qui nous plait nous mais aussi à nos habitué·es", précise Olivier.

Le Bistrot Minot au 219 rue Nationale est ouvert (pour le moment) du lundi au mercredi de 17h à 1h du mat' et du jeudi au samedi de 17h à 2h du mat'. Pour vous tenir informé·es de tout ce qui arrive, on vous laisse l'Insta du bar.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Ce samedi c'est soirée boulot, techno, dodo au Bus Magique

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
26 fév. 2024 Night Night


Le Bingo Drag à St-So revient le mercredi 28 février

Lola Pierkot, 2 min de lecture
21 fév. 2024 On sort ? Night Night


La billetterie du Bal du Cheval Blanc est ouverte pour l'édition 2024

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
20 fév. 2024 Night Night


article écrit
par Tess Steckowski

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact