Accueil  >  Culturons-nous

Au Louvre-Lens, la nature se fait peinture dans la nouvelle expo "Paysage"

Justine Pluchard 2 min de lecture
29 mars 2023, Culturons-nous

Partager cet article

Partager cet article

Le printemps a peut-être du mal à se montrer mais Le Printemps de l'artiste Millet est bien arrivé lui au Louvre-Lens. Près de 170 autres peintures représentant la nature à travers le monde, les époques et les saisons sont à contempler dans la nouvelle expo temporaire du musée lensois. Baptisée "Paysage. Fenêtre sur la nature", elle est à visiter jusqu'au 24 juillet 2023 et est gratuite ce premier week-end d'avril.

Il paraît que les expositions de peintures ne marchaient pas des masses au début du Louvre-Lens. L'info vient directement de sa directrice, Marie Lavandier, qui n'a pas lâché l'affaire pour autant. "Il a simplement fallu trouver comment appréhender la peinture autrement via des expos thématiques et pas forcément monographiques", ajoute-t-elle. La preuve en images justement avec cette nouvelle expo expérimentale Paysage.

Déjà, elle n'est pas construite chronologiquement. Mieux : sa scénographie a été pensée pour qu'on s'y perde, comme on pourrait se perdre dans une forêt où les œuvres ont remplacé les arbres. On voyage à travers les époques, les lieux et les styles des artistes. Pour ceux et celles qui ont peur de ne pas s'y retrouver, ne vous inquiétez pas, on peut tout de même se repérer grâce aux quatre grandes sections qui composent l'expo :

  • Les ornements de la nature
  • La grande confrontation
  • Au rythme de la nature
  • Un regard théâtral

L'œil et l'oreille de l'artiste

Cette organisation originale de l'expo, on la doit à Laurent Pernot. Un artiste contemporain choisi par le Louvre-Lens pour apporter son œil et imaginer une nouvelle expérience immersive. Il a aussi choisi différents sons diffusés par des enceintes qui éveillent un autre de vos sens à la contemplation d'une peinture.

Et ce n'est pas tout : l'artiste a joué avec les lumières sur différentes œuvres. C'est tout bête mais ça change parfois totalement le regard qu'on leur porte. À croire que les paysages se meuvent aussi en même temps que les changements de lumières, comme dans la nature. Deux salles ciné ont aussi été installées au début et vers la fin de l'expo avec des extraits,oujours choisis par Laurent Pernot.

Si vous n'en n'avez pas encore assez à la fin de votre petit tour, n'oubliez pas que la Galerie du Temps est toujours là, gratuite.

“Paysage. Fenêtre sur la nature", c’est jusqu’au 24 juillet 2023 au Louvre-Lens. Le musée est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10 heures à 18 heures. C’est 11€ en tarif plein, 6€ pour les 18-25 ans, gratos pour les mineur·es. Et pour y aller, vous pouvez prendre le train (il y a un chemin piéton de 25 minutes qui relie la gare au musée) ou vous garer sur le parking gratuit.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Ce dimanche, il y a moyen de se faire une belle sortie culturo-artistique à Roubaix

Aurore Garot, 3 min de lecture
01 mars 2024 Culturons-nous


Le Palais des Beaux-Arts célèbre la journée internationale des droits des femmes

Aurore Garot, 3 min de lecture
27 fév. 2024 Culturons-nous


La Piscine de Roubaix dévoile ses expos du printemps

Aurore Garot, 3 min de lecture
16 fév. 2024 Plein les yeux Culturons-nous


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact