Accueil  >  Culturons-nous  >  Plein les yeux

Les Animaux Fantastiques ont trouvé refuge au Louvre-Lens

Justine Pluchard 2 min de lecture
28 sept. 2023, Plein les yeux

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 99 Rue Paul Bert à Lens
📆 jusqu'au 22 janvier 2024
🕐 tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h
🎫 11€ en tarif plein, 6€ pour les 18-25 ans, gratos pour les mineur·es
📱 Site internet, Facebook et Insta
Ce sont des êtres pas comme les autres qui sont arrivés à Lens ces derniers jours. Griffons, sphinx, dragons ou encore licornes et Papazuzu ont pris place dans la nouvelle expo temporaire du musée du Louvre-Lens consacrée aux Animaux Fantastiques. Plus de 250 œuvres retracent leur histoire à travers le temps, l'espace et les différents arts. Un voyage qui devait durer jusqu'au 15 janvier 2024 mais qui prolongé jusqu'au lundi 22 janvier 2024 pour en profiter plus longtemps.
Est-ce que vous saviez que la licorne avait aussi été considérée comme un animal violent associé au masculin ? Que les chérubins étaient à l'origine tout sauf de beaux petits angelots potelés ? Ou encore que les premiers dragons n'avaient pas d'ailes ? Tout ça, on l'a appris dans la nouvelle expo du Louvre-Lens consacrée aux "Animaux Fantastiques" qui a démarré ce 27 septembre. 

Avec son parcours riche en œuvres (plus de 250), elle nous emmène à travers le temps et le monde à la (re)découverte de ces créatures pour mieux questionner le rapport qu'on entretient avec elles depuis la nuit des temps. Tout ça se fait avec un subtil jeu d'équilibriste sur la frontière entre le réel et l'imaginaire, entre l'histoire et les mythologies. 
Cette expo est dense et universelle car elle ne s'est pas limitée à un ou deux art(s). On y croise aussi bien de grandes huiles sur toile que des BDs, des pochettes de heavy metal, des évocations à l'univers de la fantasy ou des extraits de l'Exorciste. On admire autant qu'on écoute grâce à des bancs munis de casques audio. On peut même se poser dans une des deux salles ciné installées ou au niveau du coin lecture avec une foule de livres peuplés d'êtres pas comme les autres.

"Animaux Fantastiques" explore à fond son sujet sans se soucier des barrières : dans une même pièce, le célèbre tableau Roger délivrant Angélique du peintre Ingres peut côtoyer le tissage coloré Conversation with Smaug créé d'après une aquarelle de Tolkien pour The Hobbit. Et on s'y pose autant de questions sur la figure de la femme fatale, que des normes de genres ou des croyances occultes. 
 
"Conversation with Smaug" d'après une aquarelle originale de Tolkien pour The Hobbit 1937 @The Tolkien Trust 1977
C'est une expo magnifique mais surtout accessible à tout le monde peu importe son background culturel. Le musée a d'ailleurs construit toute une programmation autour dont on vous reparle très bientôt. En attendant, gardez en tête que si vous débarquez ce week-end (29 septembre/1er octobre), l'entrée est gratuite. 
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Mi-juin, Lille accueille son premier festival dédié à la BD sous toutes ses formes

Aurore Garot, 3 min de lecture
26 mai 2024 Plein les yeux Festival


Où mater les viewing de Drag Race France saison 3 à Lille ?

Aurore Garot, 6 min de lecture
21 mai 2024 Plein les yeux On sort ?


Ce week-end, le festival Découverte Autorisée est de retour à Lille

Zoran Paquot, 2 min de lecture
20 mai 2024 Festival Plein les yeux


article écrit
par Justine Pluchard

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact