Accueil  >  Culturons-nous  >  Plein les yeux

L'Atelier lyrique de Tourcoing, la structure culturelle qui démocratise l'opéra

Mathilde Dolinger 5 min de lecture
05 déc. 2023, Culturons-nousPlein les yeux

@Atelier Lyrique

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 Théâtre municipal R.Devos de Tourcoing (et d'autres spots de la ville)
🎫 10€ pour les -28 ans, 6€ à 45€ pour les +28 ans, jusqu'à max 38€ en tarif réduit
📱Site, Facebook, Insta

Article
en partenariat

Le ou la client·e commande un article mais n’a pas de droit de regard sur la publication avant parution. C’est nous qui produisons le contenu pour en contrôler la qualité, le ton et l’éthique.

Pour en savoir plus, c'est ici

Freddie Mercury, David Bowie, Pink Floyd... Que des légendes qui ont intégré l'opéra dans leurs plus grands titres. Et pourtant, cet art lyrique est aujourd'hui boudé, à cause de préjugés : pas accessible, trop cher, trop long, trop ennuyeux, trop vieux. C'est le moment de détruire à coup de violon ces idées reçues avec l'Atelier Lyrique de Tourcoing qui propose des opéras et concerts pour tous et toutes. 
Démocratiser l'opéra. C'est l'objectif de l'Atelier Lyrique de Tourcoing depuis sa création il y a plus de 40 ans. "L'opéra est une synthèse de tous les arts, commence Viviane Leconte, la responsable com' de la structure. C'est un spectacle complet qui rassemble des chants puissants, la musique d'orchestre, les décors, les lumières, le théâtre. C'est magique." Bien qu'incroyable, l'opéra fait souvent face à des préjugés qui lui collent à la peau et qui freinent certain·es à le découvrir. 

Le vrai du faux


Le premier préjugé, c'est que c'est un art compliqué et réservé à l'élite. "L'opéra est né en tant qu'art populaire, tout le monde se rassemblait pour voir des pièces qui racontaient et racontent encore la même chose : une histoire d'amour qui finit mal ou bien." Autant dire que ça parle à tout le monde. 
Dans Les Ailes du désir, c'est l'amour d'une ange pour une trapéziste. @Christophe Raynaud
La deuxième idée reçue, c'est que l'opéra coûte trop cher. Alors c'est vrai que ça peut arriver. Mais à l'Atelier Lyrique, on est sur un tarif unique à 10€ pour les moins de 28 ans. Et pour les +28 ans, ça commence à 6€ jusqu'à 45€ (selon le spectacle) et jusqu'à max 38€ en tarif réduit, pour les demandeur·ses d'emploi et les habitant·es de Tourcoing par exemple.
L'opéra du Chat du Rabbin dure 1h20 @Miliana Bidault
Le troisième préjugé, c'est que c'est vieux et long. "L'opéra, ce n'est pas que des pièces écrites au XVIIe siècle. On a des compositeurs talentueux d'aujourd'hui qui écrivent des opéras très contemporains", continue Viviane. Sur la longueur d'un opéra, les trois qu'on va vous présenter ci-dessous font entre 1h20 et 1h45. Mais oui c'est vrai que parfois ça peut durer 3h. Mais finalement comme le dernier film avec Leonardo Di Caprio et ça n'empêche pas d'aller le voir, si ?

Notre sélection


Notre conclusion, c'est qu'il faut voir un opéra pour se faire sa propre idée. On pense que ça en étonnerait plus d'un·e. Et pour vous aider à choisir quoi découvrir, on vous a fait une sélection de trois spectacles présentés par l'Atelier Lyrique :

  • Le Chat du Rabin, la BD transformée en opéra
Pour le premier opéra recommandé, on part sur la transformation d'une BD bien connue en opéra : Le Chat du Rabin de Joann Sfar. Oui, le chat oriental qui parle, contredit son maître rabbin, remet tout en question jusqu'aux fondements du judaïsme est de retour mais version chant, orchestre et décor théâtral. Ça s'annonce beau et bien drôle aussi.
Rdv le 19 janvier à 20h au théâtre municipal R.Devos à Tourcoing. La billetterie ici.
  • Zémire et Azor ou la Belle et la Bête de l'Orient
Vous mélangez le conte de Disney et le monde des Mille et une nuits et paf ça fait des chocapics, un opéra comique majestueux. En pitch rapide ça donne ça : un marchand perse égaré trouve refuge dans un château luxueux. Azor le maître du lieu, un peu vénère, lui ordonne de lui livrer l'une de ses enfants s'il ne veut pas mourir. Sa fille Zémire se porte volontaire en mode Katniss dans Hunger Games. Elle finit par tomber in love du monstre qui est en fait un prince ensorcelé.
À découvrir les 2 et 4 février à 20h et 15h30 au théâtre municipal R.Devos de Tourcoing. Billetterie ici.
  • Les Ailes du Désir ou l'amour dans un Berlin coupé en deux
Là, on part sur un registre un peu moins drôle et plus politique qui transforme le film de Wim Wenders Les Ailes du désir, en opéra. C'est l'histoire de deux anges qui arrivent sur Terre dans un Berlin coupé en deux et qui deviennent témoins du malheur, des angoisses et de l'errance de l'humanité. L'une des anges tombe amoureuse d'une trapéziste croisée sur son chemin. Si fortement qu'elle préfère rendre ses ailes et devenir mortelle qu'être loin d'elle. Si c'est pas beau ça.
Rdv le 24 mai à 20h30 au théâtre municipal R.Devos à Tourcoing. La billetterie ici.

Et des concerts, ça vous tente ?


On en rajoute une couche mais c'est pour la bonne cause. Tout ce qu'on vous a dit pour les opéras marche également pour les concerts d'orchestre. Surtout que finalement, vous avez sacrément l'habitude d'en entendre : dans les films (Hans Zimmer, gros compositeur de cinoche), les pubs et même dans le rap (Dans That's My People de Suprême NTM, les gars kick sur un air de Chopin). Là encore, on vous en recommande trois : 

  • Un Requiem de Mozart, dans une version arrangée pour octuor à vents. À découvrir le 12 avril à l'Eglise St-Christophe à Tourcoing
  • Ravel et l'Espagne, un opéra version concert où l'orchestre reprend le Boléro et l'Heure espagnole de Ravel. Une plongée musicale à découvrir le 21 mai au théâtre municipale R.Devos.
  • Bowie-Cage, création contemporaine qui combine acoustique et électronique, les tubes de David Bowie et la folie musicale de John Cage. À découvrir le 22 mai à 20h30 au Grand Mix

Et si ça vous tente d'aller plus loin, on vous laisse checker la programmation complète de l'Atelier Lyrique.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


La Piscine de Roubaix dévoile ses expos du printemps

Aurore Garot, 3 min de lecture
16 fév. 2024 Plein les yeux Culturons-nous


Le musée du LaM va fermer dès l'automne pour un an de travaux

Margot Hoornaert, 2 min de lecture
13 fév. 2024 Culturons-nous


Jeudi prochain, assistez à une répétition commentée de l'ONL

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
09 fév. 2024 Culturons-nous


article écrit
par Mathilde Dolinger

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact