Accueil  >  La vie quot'  >  Staïle

Un dépôt/vente de robes de mariée (et de soirée) a ouvert rue Gambetta

Margot Hoornaert 2 min de lecture
09 déc. 2023, Staïle

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 132 rue Léon Gambetta à Lille
🕜 du mardi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 14h
📱 Facebook, Insta
Maji Couture est un dépôt/vente spécial robes de mariée et de soirée qui vient d'ouvrir rue Gambetta. On peut donc venir acheter une robe de seconde main plutôt qu'une neuve, ou vendre la sienne une fois le mariage/l'événement passé. L'occasion de faire un peu d'économies pour une tenue qu'on ne porte en général qu'une fois. Sur place, vous trouverez quand même aussi du neuf et du sur-mesure.
Acheter une robe de mariée de seconde main, ce n'est pas chose courante. Vendre la sienne après l'avoir portée non plus, mais doucement cela commence à se faire de plus en plus. "Aujourd'hui les gens sont beaucoup moins attachés à leur robe de mariée. J'avais déjà testé le concept du dépôt/vente de façon éphémère sur un événement d'une journée à Lille et ça avait super bien marché, je m'étais retrouvée avec 300 robes", explique Jihane.

Elle, c'est une Lilloise de 40 ans passionnée de mode et "de strass et paillettes". Elle a toujours travaillé dans le prêt-à-porter et s'est formée il y a deux ans au stylisme/modélisme avec dans un coin de la tête le projet d'ouvrir sa propre boutique. C'est chose faite, ça s'appelle Maji Courture (un anagramme de son nom et prénom) et c'est accessible depuis fin novembre au 132 de la rue Gambetta.
Jihane devant des robes de soirées.
Jihane devant des robes de soirées.

400€ la robe de mariée


Comme on vous l'expliquait plus haut, c'est (entre autres) un dépôt/vente pour les robes de mariée et de soirée. En gros vous venez y acheter une belle tenue de seconde main ou revendre celle que vous ne portez plus. "On fixe ensemble un prix et ensuite on fait 50/50 hors taxes si la robe est vendue en magasin", détaille Jihane. Conclusion : vous pouvez soit vous faire un peu d'argent, soit faire une bonne affaire. "Pour les robes de mariée par exemple, on en a de seconde main à partir de 400€", avance la gérante.

Et si jamais vous êtes plutôt porté·es sur le neuf ou le sur-mesure, vous pouvez aussi venir pousser la porte du magasin. "Je fais aussi de l'achat/revente donc j'ai des pièces de créateurs que j'aime bien. Et je souhaite développer mon atelier sur-mesure, je peux créer une robe de A à Z en fonction des envies des clientes", conclut Jihane.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Une boutique éphémère de déco s'installe jusqu'à samedi dans le centre de Lille

Lola Pierkot, 2 min de lecture
19 fév. 2024 Staïle


Un magasin de vente éphémère mystère ouvre ce vendredi aux Tanneurs

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
19 fév. 2024 Staïle


Le temple de la fripe Kilo Shop vient d'ouvrir dans le Vieux-Lille

Margot Hoornaert, 1 min de lecture
16 fév. 2024 Staïle


article écrit
par Margot Hoornaert

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact