Accueil  >  La vie quot'  >  Transports

Le doublement des rames du métro lillois, une histoire sans fin ?

Aurore Garot 5 min de lecture
23 déc. 2023, La vie quot'Transports

Partager cet article

Partager cet article

Un cap vient d'être franchi concernant l'affaire de la modernisation de la ligne 1 du métro. Après plusieurs reports (depuis 2016) et une médiation avec Alstom, la MEL a décidé d'attaquer en justice la société de transports fin novembre. On vous fait un point sur cette histoire qui dure (beaucoup trop longtemps).
Si on faisait un sondage auprès des usagers et usagères du métro lillois, on pense que tous.tes seraient d'accord pour dire qu'il est grand temps de moderniser les lignes. Entre le manque de places aux heures de pointe et les "problèmes techniques" réguliers, il devient de plus en plus difficile de rester patient·e (et de garder son m² d'espace vital). Surtout quand on sait que la modernisation est actée sur le papier entre la MEL et Alstom depuis 2012 et qu'on attend toujours.  
Voilà à quoi doit ressembler le "nouveau" métro lillois.
Voilà à quoi doit ressembler le "nouveau" métro lillois.
Car à l'origine, le doublement des rames de la ligne 1 et le nouveau pilote automatique (qui règle une grosse partie des problèmes techniques) devaient être actifs en 2016, pour l'Euro. On s'attendait à ce moment-là à entrer dans l'une des 27 rames flambant neuves de 52 mètres de long, fabriquées par Alstom. "Mais ce fut plus compliqué qu'on le pensait, raconte une source d'Alstom. On devait concevoir un système automatique complètement révolutionnaire à partir de zéro. Ca nous a pris plus de temps que prévu."

De la médiation à la justice


Après médiation avec la MEL, l'échéance a donc été repoussée à 2019. Puis en 2022. Fin 2023, la date est désormais floue et l'affaire s'est envenimée entre les deux parties. Au point que la MEL a décidé fin novembre d'attaquer en justice Alstom - qui se dit "surpris" de cette fin de médiation - "pour protéger les intérêts des usagers des transports métropolitains et d'éviter toute dégradation du service public", se justifie-t-elle, en ajoutant que les rames actuellement en service devraient être "mises au rebut en 2025" à cause de la vieillesse du matériel.
 
"Au vu de l'urgence de la situation et c'est notre priorité, nous attendons en premier lieu que la justice condamne Alstom à prendre des mesures pour garantir aux usagers le maintien au moins du même niveau de service sur le métro qu’aujourd’hui, sachant qu’il est déjà dégradé. De plus, nous souhaitons que la justice impose à Alstom de définir tous les moyens nécessaires pour résoudre la situation", déclare la MEL.

La MEL et Alstom en contradiction


Sur la question des problèmes techniques qui ralentissent la modernisation du métro, les deux parties sont en désaccord. "On a constaté une anomalie bloquante sur le système de pilotage automatique, affirme notre source interne à Alstom qui parle d'une résolution d'ici fin 2024. Mais on est plus proche que jamais de trouver la solution."
Du côté de la MEL qui a fait appel à une société spécialisée dans le cadre du contrat, ce n'est pas une mais 65 anomalies bloquantes qui ont été constatées. "Dont 51 persistantes à la suite du premier échec des essais en octobre 2022 et 14 anomalies nouvelles, précise la MEL qui a estimé la nouvelle date de mise en service à 2026 en ajoutant qu'Alstom ne peut pas auto-évaluer ses productions, ni auto-décider du franchissement des étapes."

Des propos contestés officiellement par Alstom. "Alstom estime avoir fait la démonstration du fonctionnement de son système de métro automatique lors des derniers essais à Lille, en septembre", précise la société de transports. Sur ces points de contradiction, c'est la justice qui tranchera. 

Et pour les nouvelles rames ?


En plus du pilote automatique, on s'est aussi demandé où en était la fabrication des nouvelles rames dites "boa". "17 rames ont été produites, affirme la MEL, contre 12 selon notre source interne à Alstom. Elles restent sous l’entière responsabilité d’Alstom dès lors que leur mise en service n’est pas possible." D'après notre source d'Alstom, 9 ont été livrées sur le site des Quatre Cantons de la MEL et 3 sont actuellement sur le site de Petite-Forêt d'Alstom. "La production se poursuit", affirme -t-elle. Concernant les travaux pour agrandir les quais, on ne sait pas encore où ils en sont (on vous tient au jus).

Un système fonctionnel ailleurs


Si Lille est la première ville a avoir commandé ce nouveau système et ces nouvelles rames, elle n'est pas la première à s'en servir. À Shenzhen en Chine, les usagers et usagères en profitent déjà. Pourquoi ? "Leur métro est complètement neuf, ce fut plus simple de les installer, explique notre source d'Alstom. À Lille, c'est différent, le métro est vraiment très vieux et c'est ce qui a causé quelques problèmes."

Pour "compenser" ce retard lillois, les deux parties avait conclu dans le cadre de la médiation, un versement de 53 M€ de pénalité et compléments de maintenance au bénéfice de la MEL. "Le projet global est apprécié à 655M€ à fin 2025 dont au moins 60M€ induits du seul retard du projet, précise la MEL. On se réserve la possibilité d’engager les contentieux ad ’hoc face à l’ensemble des préjudices subis."

Vous connaissez la rengaine : on vous tient au courant pour la suite des événements. En espérant qu'un jour, on n'aura plus à vous en parler.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Nestore, la nouvelle boutique de seconde main débarque en mars dans le Vieux-Lille

Lola Pierkot, 2 min de lecture
16 fév. 2024 La vie quot' Staïle


À Saint-André-lez-Lille, une tatoueuse réparatrice couvre les cicatrices

Aurore Garot, 3 min de lecture
12 fév. 2024 La vie quot' Staïle


La Boutique des Artisans s'installe dans la galerie marchande de Faches en mars

Lola Pierkot, 1 min de lecture
19 jan. 2024 Bouffe & Godet(s) La vie quot'


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact