Accueil  >  Culturons-nous  >  Flashback

L'Observatoire de la Catho devrait rouvrir en mars 2025

Aurore Garot 4 min de lecture
13 jan. 2024, FlashbackPlein les yeux

Partager cet article

Partager cet article

On ne pensait pas un jour mettre les pieds dans l'Observatoire de La Catho. Le spot astronomique est fermé depuis 1992, et de toute façon sa lunette qui va avec est portée disparue. Enfin, plus maintenant. Par une heureuse coïncidence, l'objet est revenu au bercail la veille de Noël. Ce qui a motivé l'école à penser un plan de rénovation pour rouvrir le lieu d'ici mars 2025. Une jolie histoire qu'on a envie de vous raconter aujourd'hui.
En mars 2025, on pourra peut-être observer les étoiles depuis l'université Catholique de Lille. On dit bien peut-être, parce que la réouverture de l'Observatoire astronomique (fermé depuis 1992) va dépendre de plusieurs facteurs : "Il faut qu'on trouve des mécènes pour payer la rénovation, il faut voir s'il est possible d'ouvrir l'école de nuit au public pour observer les étoiles, comment organiser les visites, etc", liste Denis Vinckier, le secrétaire général aux instances de la Catho. Mais tout ça est bien parti. 
L'Observatoire n'est pas en super état aujourd'hui.
L'Observatoire n'est pas en super état aujourd'hui.

Un alignement des planètes


Car la motivation pour mener à bien ce projet astronomique est là. Elle a même été décuplée depuis que l'Université a récupéré par un heureux hasard, la lunette astronomique de 2 mètres, portée disparue depuis la fermeture de l'Observatoire. "Elle nous a été rapportée la veille de Noël par son propriétaire Antoine Flipo, arrière petit-fils de Georges Thibault, qui était vice-président de l'Association d'Astronomie du Nord (AAN) entre 1925 et 1940", raconte le secrétaire général.

Et pour tout vous dire, ce beau cadeau de Noël est arrivé grâce à un sacré hasard. "Antoine Flipo habite à Toulouse, mais il est originaire du Nord. En passant à Haubourdin, il est tombé sur un article de la Voix du Nord qui parlait de la lunette disparue et de notre envie de rénover l'Observatoire, continue Denis Vinckier. Il nous a contactés pour nous dire qu'elle était dans le grenier depuis 30 ans, et que si on acceptait d'en prendre soin, il voulait bien nous la remettre." C'est désormais chose faite.
Tout le matos allant avec la lunette astronomique a été ramené, sauf la monture équatoriale qu'il va falloir créer.
Tout le matos allant avec la lunette astronomique a été ramené, sauf la monture équatoriale qu'il va falloir créer.
Il ne manque que la monture équatoriale qui permet d'installer la lunette. "Elle a dû être jetée, ça pèse très lourd", explique-t-il. Pour la remplacer, la Catho va donc faire jouer le talent de ses étudiant·es ingénieur·es. "Ça va devenir un de leurs projets l'année prochaine. Ils vont devoir la créer entre janvier et février 2025 pour la livrer fin février", prévoit le secrétaire général. Et si tout se passe bien, tout sera prêt pour les festivités de mars. "On va fêter les 150 ans de l'école."

Il était une fois...


L'histoire astronomique ne s'arrête pas là. En plus des projets de rénovation et de monture équatoriale, l'Observatoire et la lunette font désormais l'objet de recherches historiques. "On est en train de retracer progressivement ce qu'il s'est passé, continue-t-il. On a même retrouvé la nécrologie du fondateur de l'Observatoire". Et bien sûr, on va vous raconter ce qu'on sait à la sauce Vozer.

Tout part d'un ex-étudiant devenu prof et abbé : Eugène-Marie Stoffaës. Fana d'astronomie, il veut développer un peu plus l'enseignement des étoiles à la Catho en 1888. Il fait alors comprendre à la direction que sans Observatoire, ça va être compliqué. Et pour qu'il puisse s'y glisser quand il veut la nuit, il demande carrément de le construire au-dessus de sa résidence étudiante (Albert Legrand). L'Observatoire sera finalement construit un an plus tard au-dessus du Palais académique (le point le plus haut).
L'entrée de l'Observatoire est cachée dans le bâtiment et les escaliers ne sont plus aux normes.
L'entrée de l'Observatoire est cachée dans le bâtiment et les escaliers ne sont plus aux normes.
Mais plus tard, vient la guerre 14-18. "Le lieu est réquisitionné par les Allemands pour en faire un point d'observation stratégique", indique Denis Vinckier. Quand les enseignements reprennent, vous vous en doutez l'astronomie n'est plus vraiment la priorité. Et de toute façon, il n'y a plus de lunette, "probablement volée par les Allemands", et l'abbé Stoffaës est mort. 

L'AAN prend les choses en main 


C'est une asso, la fameuse AAN, qui demande à l'école si elle peut utiliser l'Observatoire pour lui redonner son sens premier : regarder les étoiles. Tant qu'à faire. C'est là que la lunette astronomique de la famille Flipo-Thibault entre enfin dans l'histoire. "De 1956 à 1992, ce sont les bénévoles de l'asso qui poursuivent les activités de l'Observatoire, qui organisent des conférences, des visites, qui en prennent soin, etc. Mais on pense que la fréquentation est moins grande à ce moment-là et que ça perd de l'intérêt", suppose le secrétaire général.

La suite, vous la connaissez désormais : en 1992, pour des raisons de sécurité, l'Observatoire ferme définitivement ses portes. Et la lunette est démontée par l'un des descendants de Georges Thibault (du nom de Jean Flipo). "Elle va être prêtée à l'Observatoire de Lille mais elle n'est pas utilisée. Alors il finit par la récupérer et l'entreposer dans son grenier à Haubourdin." Pour revenir 30 ans plus tard à la Catho. La boucle est bouclée.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


[Flashback] Madeleine Caulier, la Nordiste devenue soldate au 18e siècle

Aurore Garot, 3 min de lecture
21 jan. 2024 Flashback


[Flashback] La Braderie de l'Art, une ruée vers des œuvres 100% récup et à petits prix

Mathilde Dolinger, 4 min de lecture
02 déc. 2023 Culturons-nous Flashback, Braderie, Night Night


[Flashback] Les 100 ans d'histoire mouvementée de l'Opéra de Lille

Justine Pluchard, 6 min de lecture
22 oct. 2023 Flashback


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact