Accueil  >  Culturons-nous  >  Plein les yeux

Le Louvre-Lens plonge dans les profondeurs de la Terre avec sa nouvelle expo

Aurore Garot 3 min de lecture
27 mars 2024, Plein les yeux

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 Musée du Louvre-Lens
📅 Jusqu'au 22 juillet
🎫 Gratuit les 30, 31 mars et 1er avril / 6€ pour les 18-25 ans et 11€ en tarif normal
📱 Facebook, Insta, Tik Tok, Site

Le musée du Louvre-Lens lance son expo immersive "Mondes souterrains", qui explore les tréfonds obscurs, effrayants et inspirants de la vie sous terre. C'est l'occasion de découvrir plus de 200 œuvres en tout genre qui illustrent les parts d'ombre et de lumière des entrailles de la terre, à travers les fantasmes, l'exploration et l'exploitation humaine. À découvrir jusqu'au 22 juillet.
Voilà une expo qui va réveiller votre âme d'explorateur·rice. Non pas 20 000 lieux sous la mer mais 20 000 lieux sous terre. Et oui, le musée du Louvre-Lens vous propose de partir pour les Mondes souterrains sous toutes leurs facettes "de l'Enfer décrit par Virgile jusqu'au métro", résume Alexandre Estaquet-Legrand, l'un des trois commissaires d'exposition.

Vous pouvez découvrir plus de 200 œuvres, peintures, sculptures, objets d'arts, films, livres et installations illustrant l'inspiration provoquée par la vie sous terre, mais aussi l'exploration et l'exploitation qu'on en a fait. Il faut dire que le sujet a de quoi stimuler l'imaginaire : l'Enfer et ses bêtes infernales, les ténèbres de la mort, les racines des arbres, les mines de charbon, le métro... l'expo réussit à saisir tous ces aspects à travers un parcours immersif et thématique, qui va de l'ombre à la lumière en traversant les époques.

Des mythes au métro

On part des mondes fictifs à la géographie fantaisiste, avant que les scientifiques ne sachent les explorer. Puis le voyage dans les mythes de l'Antiquité et du Moyen-Âge commence pour illustrer la peur terrible de l'humanité face aux abîmes (monde des morts, de l'Enfer, des monstres et des démons). 
On traverse aussi les cultures à travers les représentations des monstres souterrains.
On traverse aussi les cultures à travers les représentations des monstres souterrains.
On continue en pensant au mythe de la caverne de Platon : l'ombre de l'ignorance laisse peu à peu la place à la lumière des connaissances et de l'exploitation. Avec notamment dans la figure du mineur, transformé en héros des temps modernes qui descend à des centaines de mètres sous terre, dans des conditions terribles, pour accroître la puissance industrielle. On découvre ainsi les ressources de la terre, son charbon, ses minéraux, ses fossiles, les racines des arbres... et toutes les curiosités qu'on peut faire avec. 

Sans que les tréfonds n'inspirent plus du tout de crainte, ils deviennent des lieux utopiques aussi. Les grottes se transforment en lieux d'amour caché ou renferment la fameuse Fontaine de Jouvence qui donne la vie éternelle. L'expo se termine dans un retour à la réalité : en plus d'exploiter les ressources, on a nous-même créé un monde souterrain : celui des métros et de la contre-culture.
Sculptures et photos d'archives viennent illustrer la figure du mineur.
Sculptures et photos d'archives viennent illustrer la figure du mineur.

Bibliothèque souterraine et réalité virtuelle

Vous allez voir, ça donne envie de creuser encore plus loin. Pour ça, le musée a mis en place une bibliothèque. La Terre du Milieu de Tolkien côtoie ainsi l'Enfer de Dante qui côtoie lui-même des BDs, livres géologiques et autres. 
Qui d'entre vous ont lu Germinal de Zola, qui s'inspire des mines du Nord ?
Qui d'entre vous ont lu Germinal de Zola, qui s'inspire des mines du Nord ?
Une fois sorti·es de la salle d'exposition, on vous conseille de faire un tour à l'étage inférieur pour faire une petite session de 15 minutes de réalité virtuelle. Une manière de plonger dans trois livres majeurs de la littérature : le poème médiéval Beowulf, les Travailleurs de la Mer de Victor Hugo et La princesse de Babylone de Voltaire. On ne va pas vous mentir, celleux qui ont le vertige ou la peur de la profondeur des océans risquent d'avoir des petites frayeurs.

Le musée propose aussi tout un tas d'ateliers, conférences, projections, spectacles et visites insolites qu'on vous laisse découvrir sur le site du Louvre-Lens. Et on finit sur un bon plan : l'expo est gratuite les 30, 31 mars et 1er avril. C'est cadeau. Bonne visite ! 
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le cinéma Kinepolis de Lomme lance un abonnement à moins de 9€

Aurore Garot, 2 min de lecture
12 avr. 2024 Plein les yeux


Le festival du cinéma européen démarre ce vendredi avec son lot de courts-métrages

Aurore Garot, 3 min de lecture
05 avr. 2024 Plein les yeux


En avril, le festival du film citoyen revient avec ses séances à petit prix au Fresnoy

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 mars 2024 Plein les yeux


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact