Accueil  >  Vert et Solidaire  >  C'est green

Avec Slow Fashion, Wawa l'asso ajoute l'aide aux femmes en galère à ses missions

Jean Duquesne 3 min de lecture
17 fév. 2021, C'est green

Partager cet article

Partager cet article

L'écoféminisme, ça vous parle ? Si non, pensez à l'upcycling, aux combats des femmes pour l'égalité et à la création textile. Ces domaines vont se retrouver à travers le projet Slow Fashion de l'association lilloise Wawa. Au programme : aider cinquante femmes en situation précaire à mettre à profit leurs talents et créer tout plein d'objets avec des matériaux de récupération.

Située rue des Postes, l'asso lilloise créée en 2011 couvre trois grands domaines : Wawa pour la partie associative, WakaWaka pour la danse et Wandaful by Wawa pour les ventes de vêtements, bijoux et accessoires faits à partir de matériaux recyclés. Des noms qui font référence au pidgin, une langue très parlée au Cameroun, pays dont Jeannine Fisher, la créatrice de l'asso est fièrement originaire.

"Il y a peu de temps, j'ai découvert l'écoféminisme", raconte Jeannine. En s'installant il y a deux ans dans le quartier de Wazemmes, la créatrice de Wawa voyait régulièrement des femmes SDF aux alentours d'une enseigne Carrefour. "Je me suis dit : comment font ces femmes avec leurs règles ?" Aussitôt le problème remarqué, Jeannine fait appel à ses élèves de danse pour une collecte de protections hygiéniques. Gros succès, près de trois cartons sont remplis puis donnés au collectif Et pendant ce temps-là le Tampax.

Et l'écologie est depuis toujours ancrée dans les valeurs de la dirigeante de l'association. "On a toujours chiné, la friperie est très étendue au Cameroun", poursuit-elle. En effet, là-bas on ne jette pas car avec un déchet peut se créer tout un cercle vertueux. Alors dans sa boutique en ligne, on peut y retrouver tout un tas d'objets issus de l'upcycling, soit la création de biens à partir de matériaux recyclés.

Un projet écoféministe jusqu'à l'été

Le projet, soutenu par la ville de Lille : réunir cinquante femmes qui vivent des situations compliquées comme des femmes SDF, étudiantes ou encore handicapées. Elles seront réunies grâce à des associations locales et partenaires de quartier. L'objectif : concevoir des vêtements, bijoux et accessoires upcyclés.

Au niveau des matériaux utilisés, on retrouvera des tirettes de canettes déjà récoltées, des jeans qui seront trouvés grâce à un appel aux dons très prochain sur sa page Facebook ainsi que des draps. "On va pouvoir faire plein de choses comme des masques ou encore des boubous, de grandes robes africaines", détaille Jeannine.

Ces femmes seront toutes issues des quartiers de Wazemmes et de Saint Maurice Pellevoisin. En plus de la conception d'objets, elles auront l'occasion de participer à pas mal d'ateliers autour du corps de la femme, de l'estime de soi ou encore de lutte contre la précarité menstruelle. Leurs créations seront présentées lors d'un défilé de mode cet été.

Un beau programme

Déjà commencé depuis janvier, Slow Fashion devrait se finir vers juin-juillet si la situation sanitaire le permet. Au niveau du programme, c'est bien chargé :

  • Janvier : constitution de groupes de femmes, vingt-cinq à Wazemmes et vingt-cinq à Saint Maurice Pellevoisin.
  • Janvier-février : collecte des ressources comme les jeans, les tirettes de canettes…
  • De février à juin : réalisation d'une collection qualitative, originale et artistique avec l’aide de stylistes professionnels.
  • Mars : faire découvrir aux femmes des lieux qui valorisent les notions de recyclage, d'économie sociale et solidaire. Le même mois, il y aura des ateliers-débats autour du self-empowerment.
  • Avril-mai : collecte de protections hygiéniques qui seront remises à des assos' partenaires.
  • Juin-juillet : l'ensemble des créations seront présentées lors d'un défilé de mode.

En attendant, vous pouvez retrouver plein d'autres informations sur les pages Facebook et Instagram de Wawa l'asso. N'hésitez pas non plus à faire un tout sur le site internet.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le Bistrot St-So organise une grande vente de vinyles et fripes le 6 mars

Lola Pierkot, 1 min de lecture
27 fév. 2024 Staïle C'est green


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


Mi-mars à Wazemmes, venez donner ou récupérer gratos des objets

Lola Pierkot, 1 min de lecture
21 fév. 2024 Vert et Solidaire C'est green


article écrit
par Jean Duquesne

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact