Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

Le restaurant mexicain Bocamexa débarque à Lille début juin

Lloyd Lefebvre 2 min de lecture
23 mai 2021, Foodporn

Partager cet article

Partager cet article

Burritos, quesadillas, tacos... vous sentez la chaleur du soleil ? Elle vient d'un restaurant mexicain qui vient narguer les nuages lillois. Basé à Paris, Bocamexa tente le pari de s'installer dans la capitale des Flandres. Il va lancer un test en click and collect et livraison tout début juin. Avant de peut-être ouvrir un vrai resto en dur chez nous.

L'histoire est née d'un amour, celui de Julien et d'Alejandra. Ils se sont rencontrés à l'école Paul-Bocuse de Lyon et, à l'issue de ses études, Julien a l'idée d'importer la cuisine du pays natal de sa femme chez nous. "En 2007, on s'est rendu compte qu'il n'y avait pas de restauration mexicaine en France, ou très peu. J'ai donc décidé d'ouvrir un restaurant gastronomique mexicain où la nourriture est saine et faite maison." explique Julien.

L'objectif est de démocratiser la cuisine mexicaine, qui est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO (vous pourrez le ressortir en soirée). Le hasard des choses a voulu qu'elle y soit inscrite en 2010, date de l'ouverture du premier restaurant parisien Bocamexa ("la bouche du mexicain" en espagnol). Depuis, sept autres ont ouvert dans la capitale.

Le huitième était prévu pour Lille mais avec le contexte sanitaire, Bocamexa s'installe d'abord dans les cuisines de la kitch'n box au 62, boulevard de Belfort. Si l'essai est concluant, Julien ouvrira un restaurant en dur à Lille. "Il y a une vibe particulière qui est géniale dans cette ville, ça me fait penser à l'Amérique latine, les gens sont chaleureux et agréables."

Burrito, quésadilla, bol et tacos

Le couple ne travaille pas ensemble, mais la femme de Julien a son mot à dire sur les recettes proposées. Si bien que la garniture Chorizo mexicain est une recette qui vient de la famille d'Alejandra.

Toutes les recettes sont aussi issues d'une réflexion poussée avec Edouard, ingénieur agronome et membre du Bocamexa depuis 4 ans. "Les piments viennent du Mexique et les avocats d'Amérique latine. Le reste, ce sont des produits locaux et de saison." Une valeur importante pour Julien et son équipe. Du coup, pas de tomate en décembre et tout est fait maison : les nachos, les sauces...

Au menu, vous avez le choix entre quatre bases (burrito, quésadilla, bol et tacos) sur lesquelles vous pouvez agrémenter sept garnitures différentes. Ça démarre à 9,50€ pour une base, une garniture et une sauce.

On pourra commander son morceau de soleil sur UberEats et sur le site Bocamexa pour le click&collect début juin. On vous tiendra au jus (parce qu'on compte bien tester, vous pensez bien.)

Vous trouverez toutes les infos sur le site de Bocamexa. Le compte Instagram est bien pourvu en photos alléchantes et voici la page Facebook.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


Le restaurant-bar à cocktails Heat Spot s'installe à Wazemmes début juillet

Aurore Garot, 2 min de lecture
19 mai 2024 Foodporn


À Fives, Chaud Bouillon fait le pari d'ouvrir le midi avec une formule un peu différente

Zoran Paquot, 2 min de lecture
16 mai 2024 Foodporn On sort ?


L'Orangerie du Jardin des Plantes a rouvert ses portes (et il y a du nouveau)

Aurore Garot, 4 min de lecture
15 mai 2024 Bars Foodporn, Vert et Solidaire


article écrit
par Lloyd Lefebvre

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Foodporn

Bars

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact