Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Brasseries

Le 2 juillet, une balade à vélo vous emmène de brasserie en brasserie le long de la Deûle

Lucie Delorme 2 min de lecture
13 juin 2022, BrasseriesSueur

Partager cet article

Partager cet article

Une rando vélo où les arrêts techniques se font dans des brasseries, c'est un concept qui devrait plaire. C'est ce qui va se passer le 2 juillet entre Lille et Quesnoy-sur-Deule : sur presque 40km, vous allez faire chauffer vos jambes et lever le coude, presque simultanément.

Vous savez pourquoi on préférait donner de la bière (à 2% d'alcool) aux enfants à la cantine ? Pourquoi cette boisson était la base de tout rafraichissement, dans le coin ? Parce que pendant très longtemps, il était plus safe de boire de la bière (chauffée à presque 100°C et donc sans bactérie) que l'eau du robinet, pas spécialement potable.

Le long de la Deûle, les brasseurs puisaient l'eau de la rivière et l'assainissaient en la transformant en bière. Aujourd'hui, l'eau courante est propre mais les Nordistes n'ont pas abandonné la bière pour autant (sauf à la cantoche, et c'est pas plus mal). C'est à cette histoire que l'Echappée Bière, l'agence de tourisme brassicole lilloise, rend hommage en proposant une promenade en vélo le long de la Deûle, le 2 juillet prochain.

Levure et houblon sauvage

Le départ se fera de la Citadelle de Lille à 9h45. Votre guide sera aussi zythologue, ce qui lui permettra de vous emmener sur la route de la bière Nordiste toute la journée. Vous en apprendrez plus sur l'eau utilisée dans la bière, et à l'approche d'un ancien moulin, il vous parlera d'un autre ingrédient clé, la céréale. Puis vous arriverez chez Célestin, à Saint-André-Lez-Lille, pour le premier arrêt au stand brassicole. Vous visiterez la brasserie et dégusterez ses bières, avant de filer chez Lesaffre, leader de la levure, sans quoi la bière resterait une tisane d'orge.

Vous vous approcherez de l'heure du déjeuner quand vous arriverez à la Brasserie Hardy, à Quesnoy-sur-Deûle. Là, bien installé·es dans cette ancienne filature transformée en brasserie/tap room, vous avalerez une bonne petite bruschetta arrosée de Cuvée de la Grange, la bière brassée sur place. Sur la digestion vous enfourcherez votre destrier pour vous diriger vers un coin où pousse le houblon sauvage (l'épice du brasseur), avant de terminer votre course folle chez Tandem, cool, cool, cool brasserie de Wambrechies, elle aussi dotée d'une tap room. Là, en plus de la visite de l'unité de production, vous aurez droit à un petit cours de biérologie.

Repu·es, fourbu·es mais content·es, vous rejoindrez vos pénates après 17h30.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas de vélo, ne vous sentez pas exclu·es : l'Echappée Bière s'est maquée avec l'asso Le Grand Huit, qui pourra vous louer un deux-roues pour la journée. Comptez 85 euros la journée avec location de vélo, 65 euros si vous roulez avec votre bicycle personnel. Les réservations et le détail de la journée, c'est par ici que ça se passe.

Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


42 bières des Hauts-de-France sont médaillées au salon de l'Agriculture cette année

Aurore Garot, 3 min de lecture
27 fév. 2024 Brasseries


Au printemps, la micro-brasserie Brewbaix ouvre sa taproom à Roubaix

Aurore Garot, 3 min de lecture
31 jan. 2024 Brasseries Bars


Chez Ronny : le nouvel estaminet du Vieux-Lille

Lola Pierkot, 3 min de lecture
13 jan. 2024 Bouffe & Godet(s) Brasseries


article écrit
par Lucie Delorme

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact