Accueil  >  Bouffe & Godet(s)  >  Foodporn

La Cabane, petite sœur des Enfants Terribles, a ouvert à Marcq-en-Barœul

Aurore Garot 4 min de lecture
15 déc. 2023, FoodpornBouffe & Godet(s)

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 10 Chemin des Coulons à Marcq-en-Barœul
🕜 mardi de midi à 15h, mercredi et jeudi de midi à 15h et de 19h à minuit, vendredi de midi à 15h30 et de 19h à minuit, samedi de midi à minuit, dimanche de midi à 18h
📱 Site, Insta, Facebook
On vous le dit tout de suite, ce n'est pas un Enfants Terribles 2. C'est même un peu l'opposé. Alors que le premier resto s'inscrit dans la ville, La Cabane a opté pour un spot naturel, à deux pas du parc du Septentrion de Marcq-en-Barœul. Dans une déco en bois du sol au plafond, vous allez pouvoir déguster de la cuisine traditionnelle française, tout en profitant de ce havre de paix, loin du bruit de la ville et chaleureux comme un chalet en montagne.
On a cru qu'on s'était trompé·es de chemin quand on a pris celui de La Cabane. Il faut dire que le resto est bien caché, dans un coin de nature de la métropole lilloise : près du parc du Septentrion de Marcq-en-Barœul. "C'est le gérant du resto Rest'eau qui m'a contacté parce qu'il voulait céder la place. J'ai sauté sur l'occasion", commence Olivier, le fondateur des Enfants Terribles. 

"J'adorais l'idée d'intégrer le Septentrion, continue-t-il. C'est un havre de paix entre copain où on peut totalement décompresser, sans voisins aux alentours, et avec un cadre de verdure qui ressemble à un coin de paradis à la campagne. Le lieu s'est un peu endormi avec le temps mais je compte bien redynamiser tout ça." Sachant ce qu'il a fait avec les Enfants Terribles (qui fête bientôt sa première année d'existence), on a confiance en lui pour ce nouveau défi.
 

Un resto qui porte bien son nom


Déjà par sa déco, La Cabane est en symbiose avec son environnement. "On a fait trois semaines de travaux où on a tout cassé, tout refait avec du bois du sol au plafond. Même le bar qu'on a trouvé en récup'" raconte Olivier. Résultat, le resto porte bien son nom. Il ne manque que les montagnes et la neige pour avoir l'impression d'être dans un chalet des Alpes.
Il y a d'un côté le resto et de l'autre un bâtiment annexe qui est privatisable.
On se croirait dans un chalet en montagne.
Un coin de campagne on vous disait.
La Cabane est en bois du sol au plafond.
"En été, il y aura une ambiance différente et plus festive", ajoute le gérant. Avec les terrasses de l'établissement, il y a effectivement moyen de faire des concerts et autres events du genre. Mais tout ça n'est qu'au stade de projet.

Et dans les assiettes ?


Côté gamelle, la cheffe Juliette et sa brigade 100% féminine (anciennes du Rest'eau) régale avec sa cuisine française. "C'est une cuisine raffinée fait maison avec des produits français, au max de la région. Les escargots viennent de Comines, la charcuterie de Linselles et pour les légumes aussi, ça vient du coin", détaille Olivier.

Le menu varie selon si vous venez le midi en semaine ou le soir et le week-end. À midi, La Cabane propose une carte réduite avec 2 entrées, 3 plats, 2 desserts à 29€ le tout, 22€ l'entrée/plat ou plat/dessert et 15€ le plat seul. "C'est une carte qui change pour l'instant toutes les deux semaines, mais qui changera toutes les semaines bientôt", indique le gérant. Et on peut vous dire que même avec une petite carte, on a longtemps hésité. 
Rigatoni aux légumes sauce arrabiata et stracciatella en plat.
Moelleux au chocolat avec sa crème anglaise en dessert.
 Velouté dubarry et crème de lard en entrée.
Un exemple avec la semaine du 12 au 22 décembre : 
  • pancake salé tomate mousse de chèvre ou velouté dubarry et crème de lard, en entrée
  • rigatoni aux légumes sauce arrabiata et stracciatella, filet de poulet à la sauce roquefort pommes et noix ou dos de lieu noir et ses lentilles corails, en plat
  • moelleux au chocolat ou panacotta clémentines basilic, en dessert

Le soir et le week-end, il faut se décider entre 4 entrées, 6 plats et 4 desserts (sans compter le plateau de fromages). "Là, elle change tous les deux mois en fonction des saisons", ajoute-t-il. Pour ce menu, plus étoffé, comptez entre 9 et 14€ l'entrée et 16€ à 29€ le plat (si vous êtes vraiment un gourmet, il y a aussi une pièce de viande maturée à se partager).
La carte du soir du moment.
Pour accompagner tout ça, vous avez un large choix de vins, de cocktails (créations et classiques), de bières locales (avec bien sûr la Flagrant Délit des Enfants Terribles) mais aussi de softs locaux ou artisanaux.

Le der des ders


Maintenant qu'on vous a donné faim, on en profite pour vous faire une annonce. Ce resto, c'est le der des ders pour Olivier. Ou presque. "On bosse sur l'ouverture d'un dernier resto mais qui ne sera pas dans la métropole lilloise. Et ce sera le dernier, on s'arrêtera là", prévient Olivier. C'est noté.
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


On a (enfin) la date d'ouverture de Chaud Bouillon à Fives Cails

Aurore Garot, 2 min de lecture
23 fév. 2024 Foodporn On sort ?, Vert et Solidaire, C'est green


Kitchen Market : qu'est-ce qu'on y mange en ce moment ?

Lola Pierkot, 6 min de lecture
20 fév. 2024 Bouffe & Godet(s) Foodporn


10 restos de Lille proposent des belles réductions sur leurs plats jusqu'à fin mars

Aurore Garot, 1 min de lecture
17 fév. 2024 Foodporn


article écrit
par Aurore Garot

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact