Accueil  >  La vie quot'  >  Chiant mais important

Devenir ingénieur ? Les prérequis pour intégrer Junia à Lille

Mathilde Dolinger 7 min de lecture
18 mars 2024, Chiant mais important

©Junia

Partager cet article

Partager cet article

Infos
pratiques

📍 Campus de Junia, à Lille
📅 Samedi 23 mars, journée de préparation au concours Puissance Alpha
🎫 Sur inscription (complet)
📱 site, Insta, Facebook

Article
en partenariat

Le ou la client·e commande un article mais n’a pas de droit de regard sur la publication avant parution. C’est nous qui produisons le contenu pour en contrôler la qualité, le ton et l’éthique.

Pour en savoir plus, c'est ici

Bacheliers, bachelières, les études d'ingénieur vous intéressent ? Pourquoi ne pas tenter le concours post-bac Puissance Alpha qui vous ouvre les portes de 19 grandes écoles d'ingé dont Junia à Lille. Le campus lillois organise une journée de préparation au concours le samedi 23 mars pour mettre toutes vos chances de votre côté. 
Dites-nous quelles sciences vous plaisent, on vous dira quel cycle d'ingé choisir. Parce que non, aimer les sciences ne veut pas forcément dire partir en médecine ou en licence de maths après le bac. Vous pouvez très bien opter pour une carrière d'ingénieur·e et pour ça, une prépa s'impose.

À Lille chez Junia, qui regroupe HEI, ISEN et ISA, propose 7 voies de prépa différentes pour intégrer un de leurs programmes. Évidemment les profils recherchés sont majoritairement scientifiques. On décortique tout ça.

Si la SVT et la biologie c'est votre dada, go à l'ISA


Junia ISA offre un parcours centré sur les sciences du vivant avec des domaines d'activités
dans l'agriculture, l'agroalimentaire, l'environnement, le paysage et le business-management. Donc si en Terminale vous avez opté pour SVT en spécialité, autant vous dire que l'ISA peut être votre meilleur terrain d'études. 

Pendant les deux ans de cycle de prépa intégré, vous n'échapperez pas aux sciences fondamentales maths, physique et chimie mais vous aborderez aussi les sciences spécialisées comme la biochimie, (micro)biologie cellulaire et animale, les sciences du sol, du vivant et de l'environnement. La particularité du programme ISA ? Les sciences sont étudiées sous le prisme professionnel. Isabelle Clémenté, chargée de projet communication et de promotion de l'ISA explique : "L'objectif est d'apprendre aux étudiants à appliquer les sciences comme ils devront le faire dans leur métier. Les sciences sont abordées d'un point de vue macro vers le micro."

Envie de postuler ? "Tous les profils sont acceptés, scientifiquement parlant", poursuit la chargée de projet. En Terminale, peu importe que vous ayez choisi le trio royal maths-physique-chimie-SVT ou que vous ayez laissé tomber une matière, vous avez toutes vos chances. En 1ère année de prépa, une remédiation (une remise à niveau) est mise en place sur la spécialité que vous n'avez pas eu au lycée. "Il n'y a pas de choix de spécialisation en première année de prépa donc les étudiants ont le temps de la réflexion pendant les trois premières années de tronc commun avant de faire leur choix pour leur 4ème et 5ème année."

Comment intégrer le programme ISA de Junia ? Sur dossier, suivi d'un entretien. 

Le numérique et l'informatique vous branchent, direction l'ISEN


Junia ISEN forme des ingénieur·es du numérique. 4 cycles préparatoires sont proposés : ce qui permet de construire votre parcours selon vos intérêts et vos envies. Vous avez ensuite le choix, à la fin de la 3ème année, entre 12 domaines de professionnalisation. Mais revenons à nos moutons, ou plutôt aux prépas. 

  • 1 classe prépa implantée (en partenariat avec le lycée Ozanam à Lille)
Vous avez un profil scientifique mais vous ne savez pas encore exactement vers quoi vous orienter par la suite ? La prépa implantée a un avantage de taille : elle est généraliste. Le cycle offre 2 filières avec des programmes différents. 

  1. Filière MPSI/PSI : maths, physique, sciences de l'ingé / physique, sciences de l'ingénieur
  2. Filière MP2I/PI : maths, physique, ingénierie informatique / maths, physique, informatique

Les cours sont dispensés par des profs de l'Éducation nationale et suivent le programme du Journal Officiel. Ajoutez à cela un stage de 4 semaines en première année et un international break (stage de 2 mois à l'étranger), la deuxième année. Sa particularité ? Même si vous suivez vos deux ans de prépa chez Junia à Lille, vous pouvez postuler à d'autres écoles d'ingé pour les années suivantes. "Notre objectif est quand même de garder les étudiants", sourit Valérie Vandenhende, chargée de com', promo et développement chez Junia ISEN.

  • 3 cycles de prépa intégrée
    • cycle informatique et réseaux : Vous avez un profil plus spécialisé avec une appétence pour l'informatique, sans forcément avoir les compétences de Bill Gates, mais vous aimez bidouiller, pourquoi pas programmer... bref, l'univers de l'informatique vous attire. La prépa intégrée Informatique et réseaux est faite pour vous. "Au programme, les sciences généralistes mais aussi de l'électronique, de l'informatique avec du développement, du codage, etc. et des projets", précise la chargée de com'.
    • cycle Adimaker : Apprendre en faisant. Tel est le crédo de cette prépa. Si une classe prépa traditionnelle ne vous emballe pas, le cycle Adimaker peut être l'alternative qui vous convient. Objectif : acquérir les fondamentaux du métier d'ingénieur à travers des projets.
    • cycle international : Un parcours ouvert aux candidat·es français·es et internationaux. Les cours se déroulent uniquement en anglais : sciences, formation humaine, gestion de projets... avec l'introduction de cours en informatique et mécanique dès la première année. "Évidemment, un très bon niveau d'anglais est demandé, en plus des compétences scientifiques, car le but n'est pas que l'élève ait des difficultés de compréhension." À savoir que les étudiant·es peuvent internationaliser leur parcours avec une 3ème année à l'étranger dans l'une des universités partenaires de Junia.

Un profil plus généraliste, pourquoi pas HEI ?


Le programme HEI de Junia est là pour former des ingénieur·es généralistes. Différentes voies d'entrée sont possibles avec 3 classes prépa. Les deux premières vous les connaissez déjà car on vient tout juste d'en parler : le cycle Adimaker et l'international. Et oui, ces deux classes prépa permettent d'intégrer les programmes Junia HEI ou ISEN. Tout dépendra de vos choix de carrière et vos intérêts, si vous préférez l'informatique ou la mécanique par exemple.

La dernière voie d'entrée chez Junia HEI est la classe prépa généraliste, associée au lycée La Salle à Lille. Avec plusieurs filières selon l'année :

  • En première année
    • MPSI : maths, physique et sciences de l'ingénieur
    • PCSI : physique, chimie et sciences de l'ingénieur

  • En deuxième année
    • MP : maths et physique
    • PC : physique, chimie
    • PSI : physique, sciences de l'ingénieur

Cette classe préparatoire permet d'intégrer le cycle ingénieur Junia HEI au bout des deux ans par contrôle continu. Et de manière générale, une fois le concours d'entrée réussi (on vous en parle juste après), plus besoin de concours pour accéder à un cycle ingé' de Junia. Tout se fait au contrôle continu.

Le concours Puissance Alpha

Comment intégrer le programme ISEN ou HEI de Junia ? En passant le concours Puissance Alpha (candidature sur Parcoursup jusqu'au 3 avril) prévu le 27 avril. Il s'agit de 4 QCM qui permettent, si vous les réussissez, de vous ouvrir les portes de 19 grandes écoles d'ingé. Junia en fait partie donc elle a décidé d'aider celles et ceux qui sont inscrit·es.

Le samedi 23 mars, l'école organise une journée de préparation au concours. L'objectif ? "Former les élèves à l'exercice du QCM, comprendre les intitulés des questions... Surtout que le QCM est à points négatifs donc une mauvaise réponse ou absence de réponse coûte des points", informe Valérie Vandenhende. Malheureusement, la journée de préparation, destinée aux élèves de Terminale, profil "2 sciences", "1 science" et Bac STI2D, a été victime de son succès et affiche déjà complet. 
Vozer Vozer

À lire aussi, c’est tout frais !


À la recherche d'une alternance ? L'AFPI organise un job dating à Marcq-en-Barœul

Mathilde Dolinger, 2 min de lecture
03 avr. 2024 Chiant mais important


Les entreprises et centres de formation des Hauts-de-France recherchent leurs nouveaux alternants

Mathilde Dolinger, 2 min de lecture
25 mars 2024 Chiant mais important


Allier passion et études, c'est possible à l'école d'ingénieurs de Lille Junia

Sarah Ciampa, 6 min de lecture
12 mars 2024 Chiant mais important


article écrit
par Mathilde Dolinger

Vozer Vozer

À la une de Vozer

Menu
La vie quot'

Chiant mais important

Transports

Staïle

Voyage voyage

Faits divers

Dans la rue

Bouffe & Godet(s)

Brasseries

Bars

Foodporn

Culturons-nous

Plein les yeux

Street Art

Flashback

Geek

On sort ?

Night Night

Festival

Braderie

WTF

Vert et Solidaire

Solidarité

C'est green

Sueur

Jeux Olympiques

et aussi

Comment ça marche, Vozer ?

La carte ultime de Lille

Qui sommes-t-on ?

Faire de la pub avec nous

Ça mérite un sujet Vozer

Faire un stage chez nous

"Flashback" : le livre

Contact